Top départ de la saison des noix !
C’est l’un des plaisirs de la rentrée. Les noix arrivent sur les marchés. Bien connues pour leurs qualités énergétiques et nutritionnelles, les noix vont nous accompagner tout l’hiver.

PRODUIT DE SAISON - C’est l’un des plaisirs de la rentrée. Les noix fraîches arrivent sur les marchés à partir de mi-septembre. Bien connues pour leurs qualités énergétiques et nutritionnelles, les noix vont nous accompagner tout l’hiver.

Franquette, lara, marbot, les variétés de noix fraiches sont nombreuses avec deux bassins de production : le Sud-Ouest où trois variétés bénéficient d’une appellation d’origine protégée et la région Rhône-Alpes produit la mayette, la parisienne et la franquette. Elles sont vendues sous l’appellation d’origine protégée "Noix de Grenoble".

Noix de Grenoble : un marché porteur, l’AOC comme moteur

 

Bénéficiant d’une appellation d’origine contrôlée depuis plus de 70 ans, la noix de Grenoble est « la » référence mondiale en terme de qualité. Sans perdre ce supplément d’âme, les nuciculteurs de la région cherchent aujourd’hui à augmenter la production, dans un contexte de forte demande. Sur l’aire d’appellation de la noix de Grenoble, entre Drôme, Isère et Savoie, on mise toujours sur la qualité et le terroir pour produire une noix haut de gamme, dont la blancheur du cerneau (on parle de couleur ivoire) a fait la réputation. « Notre AOC date de 1938, c’était une des premières en France pour un fruit, et nous bénéficions depuis 1996 de l’AOP, l’appellation d’origine protégée décernée par l’Union européenne. Cette distinction, nous la devons à la fois au savoir faire des producteurs, au terroir car nous avons des terrains de graviers, très filtrants, idéaux pour le noyer, et au climat dans ces vallées, près de la rivière Isère, avec ce mélange d’ensoleillement et d’humidité qui réussit très bien à cette culture », explique Yves Borel, producteur de noix et président du Comité Interprofessionnel de la Noix de Grenoble (CING), l’interprofession qui intervient également comme organisme de défense et de gestion de l’AOC.

 

La région représente plus de la moitié de la production nationale de noix. L’essentiel des ventes se font à l’export, vers l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne et la Suisse, même si le marché français représente encore 40% des volumes.

L’ AOC noix de Grenoble en chiffres :

- Une aire géographique de 7 000 hectares
- 1 100 producteurs environ
- 10 132 tonnes produites en 2010 dont près de 80% commercialisées sous l’appellation « noix de Grenoble »
- 18 entreprises de commercialisation dont 2 coopératives
- 3 variétés autorisées  : Franquette, Mayette et Parisienne

Quelques conseils pour terminer : la noix ne doit pas bouger dans la coquille quand on la secoue, sinon c’est le signe qu’elle est desséchée. La coque doit être sombre et humide. La noix fraîche se conserve dans un endroit sec, frais et aéré. Elle doit être mangée dans les 15 jours suivant l’achat.


Voir aussi notre panier de saison

Voir aussi