Secret de fabrication : le Cola du Phare Ouest
Portrait de Stéphane Kerdodé, co-dirigeant de la Brasserie Lancelot, dans le Morbihan. Société qui fabrique le Breizh cola.
Breizh Cola est une boisson gazeuse créée en 2002 par Stéphane Kerdodé, actuel patron de l’entreprise « Phare Ouest ». ©Breizh Cola
Les produits régionaux made in France estampillés de leur origine et d’une identité fortement ancrée, connaissent un grand succès auprès des consommateurs. Breizh Cola, distribué par la société Phare Ouest, filiale de la Brasserie Lancelot, est l’exemple emblématique de cette nouvelle vague.

Visuel d'une bouteille de breizh Cola
©Breizh Cola
Le Breizh Cola, ou « Cola du Phare Ouest» est le premier cola régional créé en France. Il a été conçu et commercialisé en 2002 par Stéphane Kerdodé, stagiaire dans les brasseries Lancelot, et Éric Ollive, ingénieur en biochimie. Cette boisson née dans les locaux de la brasserie Lancelot, dont le siège se situe au Roc Saint-André dans le Morbihan, bénéficie immédiatement d’un réseau de distribution performant qui existait pour les autres produits du groupe, notamment la bière blanche Hermine.

Breizh Cola est aujourd’hui le deuxième cola le plus consommé de la région Bretagne, avec 10% de parts de marché sur les colas, 15% sur le segment des bouteilles de 1,5 litres en grandes surfaces et 20% sur le marché des cafés, hôtels et restaurants. La gamme s’est étoffée avec le Breizh Cola Zéro Sucre et le Breizh Cola Stévia. En moyenne, sa production annuelle dépasse les 5 millions de bouteilles.

Deux millions d’euros sont consacrés aux investissements chaque année, dédiés aux achats des lignes d’embouteillage, comme en 2011, permettant à l’entreprise de plus que doubler sa production de 2 500 à 6000 bouteilles par heure.

Breizh Cola est réputé avoir une légère saveur de «caramel au beurre salé». Les ingrédients utilisés dans la composition sont : l’eau, le sucre, du gaz carbonique, du caramel (pour la couleur), de la caféine, des acides citriques et des arômes naturels de cola, le fruit du colayer (que l’on trouve notamment en Éthiopie, en Côte d’Ivoire ou encore au Venezuela).

Breizh Cola revendique fièrement son identité bretonne et s’est associé aux grands événements régionaux : le festival des Vieilles Charrues, le festival Interceltique de Lorient, le festival pluridisciplinaire à Saint- Brieuc Art Rock, le festival du Bout du Monde… Il est aussi partenaire des clubs de football du Vannes OC, du Stade rennais, du Stade brestois, de l'En Avant de Guingamp et du football club Lorient, le club de basket UJAP Quimper, le Rugby Club Vannetais, le Rennes Volley et Vannes Volley-Ball, le Garde du Voeu Hennebont.

Les colas alternatifs se développent désormais dans différentes régions : Corsica Cola sur l'île de beauté, Meuh Cola en Normandie, Fada Cola à Marseille. En dix ans, une trentaine de colas alternatifs ont ainsi conquis environ 1% du marché.

 

Voir aussi