L’organisation de la certification des produits alimentaires - Analyse n°29

L’industrie agro-alimentaire a la double obligation de produire des aliments salubres et de bonne qualité. Les règlements officiels imposent aux entreprises des conditions de production particulières, d’une part, et les entreprises se fixent elles-mêmes des standards de qualité afin de se démarquer de leurs concurrents. Toutes ces normes et standards visent à répondre aux préoccupations croissantes des consommateurs en divers domaines : protection de l’environnement, commerce équitable, bien-être animal, qualité gustative, etc.
Pour contrôler le respect des normes publiques et des standards privés, le système le plus fréquent est la certification indépendante. Cette note dresse un panorama des systèmes de certification mis en place et conclut à la prédominance d’un modèle basé sur un système d’accréditation public mais avec des organismes certificateurs privés.

L’organisation de la certification des produits alimentaires (PDF, 290.94 Ko)

Les notes d’Analyse présentent en quatre pages l’essentiel des réflexions sur un sujet d’actualité relevant des champs d’intervention du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Selon les numéros, elles privilégient une approche prospective, stratégique ou évaluative. 

Voir aussi