Le COSDA de la Martinique : des avancées pour l'agriculture ultra marine
Paysage agricole en Martinique
Paysage agricole en Martinique ©Xavier Remongin/Min.agri.fr
Le comité d'orientation stratégique et de développement agricole (COSDA) de la Martinique verra le jour en 2016. Il aura pour objectif de définir une politique de développement agricole, halio-industriel et rural commune à l'État et à la collectivité territoriale, notamment pour la mise en œuvre des programmes de l'Union européenne.

En concertation avec les chambres consulaires et les organisations professionnelles agricoles, le COSDA devra également tenir compte des orientations arrêtées au sein du conseil d'administration et des comités sectoriels de l'Office de développement de l´économie agricole des départements d'outre-mer (ODEADOM). La coprésidence du COSDA sera assurée par le préfet et le président exécutif de la collectivité territoriale de Martinique.

Les 36 membres du COSDA seront regroupés en 4 collèges comprenant respectivement :

  • 12 représentants de la sphère publique ;
  • 7 représentants des organisations économiques agricoles ;
  • 8 représentants des organisations professionnelles agricoles ;
  • 9 représentants d'institutions publiques, privées ou associatives.

La formation plénière du COSDA aura pour vocation de débattre des propositions formulées par les sections en matière d'orientations stratégiques, de déclinaison locale des politiques publiques, mais aussi de piloter le dispositif de suivi-évaluation.

Deux sections spécialisées traiteront en particulier des thématiques suivantes :

  • « Installation, économie, agro-écologie, structures agricoles, GAEC » ;
  • « Enseignement, recherche, formation et développement ».

D'autres COSDA seront créés dans les collectivités territoriales de Guadeloupe, Guyane, La Réunion, Saint-Martin et Mayotte.