Le Centre d'études et de prospective (CEP)

Dans un monde ouvert et globalisé, il est nécessaire de connaître et d'anticiper pour piloter les affaires publiques autrement qu'en réaction à des crises. C'est la raison pour laquelle les fonctions de veille, d'étude, de prospective et d'évaluation ont été renforcées au sein du ministère avec la création du CEP en 2008. Ses travaux contribuent au débat public et proposent des éléments de réflexion aux acteurs en charge de la définition des politiques. Le CEP fournit des analyses et des outils de pilotage sur des sujets complexes d'envergure nationale et internationale : réforme de la PAC, marchés et prix, conduites alimentaires et industries agro-alimentaires, agronomie et pratiques culturales, questions énergétiques et climatiques, sécurité sanitaire, nouvelles ruralités, mondialisation et pays émergents, etc. Le CEP anime le programme ministériel d'études, en lien avec les priorités stratégiques du ministère. Il pilote des groupes de travail prospectifs, organise des conférences, assure des formations et fonctionne comme un centre de ressoures : appui, conseil, expertise, aide méthodologique. Il publie, sous divers formats, ses propres travaux ainsi que ceux d'auteurs extérieurs.
Pour plus d'information, consulter :

Le Centre d'études et de prospective du ministère lance un appel à projets de recherche pour bénéficier des apports du monde académique sur la thématique : « comprendre et renforcer les compétitivités des filières agricoles, agroalimentaires et forestières ».

Appel à projets de recherche pour comprendre et renforcer les compétitivités agricoles, agroalimentaires et forestières

 


Agriculture, Forêt, Climat : vers des stratégies d’adaptation

La prospective AFClim vise à donner à voir de manière concrète les principaux effets du changement climatique sur l’agriculture et la forêt en France métropolitaine, à réfléchir aux stratégies d’adaptation possibles et à sensibiliser l’ensemble des acteurs concernés.
30/09/2013
Info +

L’agriculture de conservation - Analyse n°61

Alors que toute l’histoire de l’agriculture consiste, concrètement et symboliquement, à travailler la terre, la réduction du travail du sol est aujourd’hui présentée par certains acteurs comme un levier intéressant pour améliorer les performances des systèmes agricoles.
27/09/2013
Info +

Pages