La PAC en un coup d’œil
Désherbage mécanique. Passage d'une bineuse dans une parcelle de féveroles bio.
©Pascal Xicluna/Min.Agri.Fr
La PAC actuelle est en application depuis 2015 et consiste à soutenir l’ensemble des filières agricoles et à orienter les aides agricoles en faveur de l’élevage, de l’emploi, de l’installation de nouveaux agriculteurs, de la performance à la fois économique, environnementale et sociale et des territoires ruraux.

Consultez et téléchargez le document en suivant le lien ci-dessous :

La PAC en un coup d’œil (PDF, 32.82 Mo)

 



Elle se fonde sur un budget important qui a pu être préservé dans la négociation au niveau européen, qui s’élève pour la France à 9,1 milliards d’euros (courants) de crédits européens par an sur la période 2014/2020 (contre 9,3 milliards en 2013). La baisse globale est donc tout juste de 2 % , ce qui est pour la France une situation nettement plus favorable par rapport à l’évolution moyenne pour les anciens Etats membres, et notamment pour l’Allemagne.

Tout un ensemble d’aides a été élaboré dans le cadre des négociations conduites par la France au niveau européen et de nombreux échanges avec les organisations professionnelles agricoles et les autres partenaires concernés.

Voir l’animation "Les dates clés de la réforme de la PAC"

Il s’agit de « dispositifs » complémentaires que chaque agriculteur peut mobiliser en fonction de son type de production et de son projet. Ils s’appuient tant sur le 1er pilier de la PAC que sur le 2ème pilier de la PAC, qui sont mobilisés en synergie.

Ces dispositifs sont présentés ici, avec pour chacun :

  • une explication succincte du principe de l’aide ;
  • une description technique plus détaillée ;
  • les modalités pratiques à suivre pour pouvoir en bénéficier.

Les pages détaillées par dispositif :

Voir aussi