Hostabee : la start-up à l'écoute des abeilles !
Crédit ci après
Hostabee©
De la salle de classe au rythme effréné d'une start-up. C'est la success story de Maxime Mularz, 35 ans. Ce professeur du lycée agricole d'Aumont dans l'Aisne, est le fondateur d'Hostabee, la société qui veut connecter les ruches pour les garder en bonne santé.

Tout commence en 2014, quand au même titre que des millions d'apiculteurs à travers le monde, un professeur de mathématiques du lycée agricole d'Aumont à Coucy-la-Ville (02) s'inquiète de la mortalité croissante des abeilles dans le rucher de son établissement.

L'idée de Maxime Mularz (en photo ci dessous) , informaticien de formation, est alors de créer un outil capable de renseigner l'apiculteur sur la santé de ses ruches pour lui permettre d'agir avant qu'il ne soit trop tard.

Crédit ci après
© Hostabee
"Ce système n'existait pas encore. Il va rapidement se révéler très utile pour les apiculteurs » explique le start-uper.

Plusieurs mois de recherche et de développement en étroite collaboration avec les apiculteurs ont été nécessaires, durant lesquels, Maxime Mularz souligne le soutien sans faille de sa hiérarchie et des professeurs de son lycée agricole.

Sa société, Hostabee, est lancée en 2015, propulsée par le programme européen FiWare qui récompense le concept et lui accorde un accompagnement financier de 137 000 euros. L’occasion pour la start-up de recruter ses 2 premiers salariés à Saint-Quentin afin de se consacrer pleinement aux ruchers connectés. En quelques mois, l'entreprise Saint-Quentinoise a réussi son pari, développé et commercialisé un module connecté et une application web qui permettent aux apiculteurs de suivre à distance le cycle de vie d'une colonie d'abeilles.

Comment ça fonctionne ?

La technologie d'Hostabee, ce sont des boîtiers connectés, installés à l’intérieur de la ruche pour suivre la vie des abeilles à distance 24h/24. Vendu au prix unitaire de 80 euros, le boîtier miniature s'adapte à tous les types de ruches et fonctionne via des ondes radio, inoffensives pour les abeilles.

L'appareil compare 2 courbes : l'humidité et la température. Il transmet ensuite les informations sur le téléphone portable de l’apiculteur. Ce dernier peut donc se faire une idée en direct de l'état de ses ruches et anticiper un trouble à l'intérieur de la colonie.

Hostabee voit sa croissance en grand !

Fort de son passage au 50e « Consumer Electronic Show » (CES) de Las Vegas en janvier 2017, la start-up 100% made in Hauts-de-France, s'exporte désormais à l'international. Ce grand salon mondial dédié à l'électronique grand public a permis à Hostabee de nouer de nombreux contacts avec de potentiels investisseurs mais aussi d'enregistrer une commande record de 5 000 boîtiers pour connecter les ruches Outre-Atlantique.

Hostabee ne compte bien sûr pas s'arrêter là. Son fondateur, qui s'est désormais mis en retrait de l'enseignement agricole, prévoit de connecter près de 300 000 ruches à travers le monde d'ici 3 ans. La société recrute de nouveaux collaborateurs et travaille d'ores et déjà sur de nouveaux projets d'outil d'aide à la décision pour les agriculteurs.

 Dossier à suivre…

Voir aussi