Historique et bilan des cinq premières éditions des SESAME

L'idée d'un colloque « SESAME » est née d'une discussion entre experts méditerranéens à l'issue du Forum mondial de l'eau qui s’est tenu en 2012 à Marseille. Initiative conjointe du CGAAER et de son homologue marocain, le Conseil général du développement agricole (CGDA), les colloques « SESAME » ont bénéficié depuis leur démarrage de l'appui de l'Agence française de développement (AFD). Dès sa 2e édition à Meknès en 2014, ce colloque a été élargi à l'Afrique de l'Ouest.

SESAME a été conçu comme une plate-forme de réflexion partagée Nord-Sud qui va de la science à la politique en passant par le terrain. Le but est de servir de laboratoire d'idées pour nourrir les dialogues et les débats et identifier des stratégies alternatives innovantes et pragmatiques afin de relever les défis auxquels les trois sous-régions (Méditerranée du Nord, Méditerranée du Sud, Afrique de l'Ouest) sont confrontées.

C'est au total plus de 100 experts (de 15 pays) et près de 20 institutions partenaires qui ont apporté leurs contributions.

Agropolis international, la fondation FARM, le ministère de l'Agriculture et de la Pêche maritime du Maroc ainsi qu'ADECIA ont par ailleurs été mobilisés pour contribuer à leur organisation.

Le CIHEAM, le Plan bleu, le Cirad, la FAO, le CGIAR et l'Icarda, les Jeunes Agriculteurs, Inra France et Inra du Maroc, le Crédit agricole du Maroc, Échanges méditerranéens, le PFE, l'IME, l'Afeid et Green Cross font partie des institutions partenaires.

Les cinq éditions successives du SESAME ont donné lieu à des notes de synthèse ou rapports. Elles ont porté respectivement sur les thèmes suivants :

  • l'eau et la sécurité alimentaire : le défi vital de la Méditerranée (Montpellier, 2013). (la note de synthèse) ;
  • la mise en dynamique de l'agriculture familiale (Meknès, 2014).(le rapport) ;
  • la sécurité alimentaire et le changement climatique (Paris, 2015). (la note de synthèse) ;
  • l'adaptation, l'atténuation et la transition agro-écologique (Meknès, 2016). (le rapport) ;
  • la gestion intégrée des ressources et la gouvernance territoriale (Montpellier, 2017). (les présentations).

SESAME a ainsi apporté des contributions importantes à la réflexion Nord-Sud sur des questions fondamentales pour nos avenirs communs, à l'Année internationale de l'agriculture familiale, ainsi qu'aux COP 21 (Paris, 2015) et 22 (Marrakech, 2016).