Évaluation du Plan Banane Durable 1 : résultats et perspectives - Analyse n°83
Louis-Daniel Bertome, président de la chambre d'agriculture de la Martinique présentant la fiche de traçabilité d'un régime de bananes protégé d'un sac plastique. Bananeraie. ©Pascal Xicluna/Min.Agri.Fr

En 2007, une série d’événements économiques, techniques mais aussi climatiques ont fragilisé la filière banane dans les Antilles françaises, nécessitant la mise en oeuvre d’un plan de soutien, le Plan Banane Durable 1 (PBD1), de 2008 à 2013. Doté d’un budget initial de 170 millions d’euros, dont 40 % d’aides publiques, ce plan a fait l’objet d’une évaluation ex post en 2014, avec le double objectif de faire le bilan de son application et de proposer des améliorations pour la poursuite du dispositif sur la prochaine période de programmation 2014-20201. Cette note vise à présenter la démarche évaluative adoptée et à en présenter les principaux enseignements en termes de résultats et de perspectives. Il apparaît que si le PBD1 a apporté une réponse globalement pertinente aux enjeux de la filière banane, il sera néanmoins nécessaire de repenser les axes stratégiques du prochain plan. L’évaluation souligne notamment l’intérêt d’élaborer de nouvelles orientations dans une perspective de développement durable, en particulier sur le volet économique avec la création d’un référentiel technico-économique et d’outils de suivi précis. Elle préconise également la définition d’une stratégie de différenciation de la banane de Guadeloupe et de Martinique.

Analyse n°83 - septembre 2015 Évaluation du Plan Banane Durable 1 : résultats et perspectives (PDF, 964.02 Ko)

Les notes d’Analyse présentent en quatre pages l’essentiel des réflexions sur un sujet d’actualité relevant des champs d’intervention du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Selon les numéros, elles privilégient une approche prospective, stratégique ou évaluative.

Voir aussi