Digitag Challenge 2017 : du partage et des idées pour l’agriculture de demain
04/07/2017
Les 1er et 2 juillet, la finale de Digitag Challenge a rassemblé une dizaine d’équipes de toute la France développant appli ou projet numérique innovant au service de l’agriculteur. A l’issue de ce hackathon, quatre lauréats ont été récompensés : Eloléo, My-Optimo, OuiAg et Pulvéco.

 

Crédit ci-après
© Twitter / Min.Agri.Fr

Dans l’esprit d’#Imaginagri, entreprises, start-up du numérique agricole, développeurs et agronomes se sont affrontés pendant deux jours à l’occasion de la finale de Digitag Challenge pour concevoir des outils innovants pour l’agriculteur. L’originalité de ce Challenge ? « Rassembler dans un concours d’échelle nationale des acteurs de l’agriculture au monde de l’innovation, via les pôles de compétitivité, autour de besoins identifiés par des agriculteurs » explique Christophe Guizard de l’Irstea, correspondant de l’EraNet ICTAGRI et organisateur de l’événement. Ces équipes, sélectionnées courant juin en demi-finales à Angers, Bordeaux, Montpellier et Saint-Denis (Ile de la Réunion) ont, pendant deux jours, affinées leur business model et leur « pitchs », avec une dizaine de coachs spécialisés dans l’accompagnement de l’innovation.
 

Quatre lauréats pour des projets innovants

Les lauréats sélectionnés proposent aux agriculteurs des outils innovants de pilotage de l’exploitation, d’économie d’intrants, d’accès aux circuits courts ou de gestion des sols :

  • Pulvéco est une application accompagnant les viticulteurs dans la réduction de leurs pesticides au moment de la pulvérisation ;
  • OuiAg est un comparateur de performances agro économiques pour les agriculteurs ;
  • My-Optimo est une solution intelligente de gonflage à distance des pneus en temps réel  en fonction de la compaction des sols ;
  • Eloléo, application mobile de commercialisation des produits issus de l’agriculture en circuit ultra-court.

La start-up Ekylibre a profité de ce challenge pour peaufiner son assistant vocal conversationnel de gestion quotidienne de l’exploitation : « Ces deux jours de « projet-thon » s’inscrivent dans notre même démarche de partage de données. Nous avons été bien conseillés et aiguillés par des experts sur notre business plan. C’est aussi l’occasion d’imaginer des partenariats avec d’autres entreprises ». Comme Geosystems France, entreprise spécialisée dans l'analyse de données géospatiales. Présentant Agrinel, son projet de plateforme décisionnelle pour l'exploitant agricole, l'équipe imaginait déjà des partenariats avec d'autres innovations du Digitag Challenge.

Suivre toute l'actualité du numérique sur Le Lab Alimagri et sur le fil twitter @ImagineAgri.