Corrections des messages sur le journal de pêche
Le journal de pêche électronique permet, dans une certaine mesure, de corriger et de supprimer des messages transmis à l’administration, tout comme il est possible de corriger manuellement le remplissage d’un feuillet de pêche.

Correction des messages du Journal de Pêche Electronique

  • Délais de correction des messages

Les corrections de messages (acquittés favorablement) peuvent se faire à tout moment pendant la marée, soit, entre le départ et le retour au port.

Remarque : les messages acquittés défavorablement par l’administration ne peuvent être corrigés à proprement parler (message de correction) puisqu’ils sont assimilés à des messages non transmis à l’administration.

Il convient donc de bien vérifier les déclarations de sa marée avant de les transmettre à l’administration.

Il est aussi recommandé de vérifier ses messages envoyés avant la transmission du  message de retour au port(et a fortiori la clôture de la marée). 

Attention : la correction d’une notification préalable de retour au port (PNO) ne peut plus être après  une heure avant le retour au port.

  • Correction avant et après l’envoi du message

Avant l’envoi, le message peut être modifié sans incidence (= brouillon).

Il suffit pour ce faire de cliquer sur le message (« messages à envoyer ») pour rouvrir le formulaire correspondant, le modifier, le valider à nouveau et, lorsque souhaité, le transmettre.

Après l’envoi d’un message (quel qu’il soit), il est nécessaire d’attendre de recevoir l’accusé de réception pour pouvoir envoyer un message correctif.

L’accusé de réception doit être favorable (message à corriger en vert). Dans ce cas, il suffit alors de rouvrir le message et d’apporter les modifications puis de le renvoyer. Le correctif une fois transmis à l’administration fera lui aussi l’objet d’un accusé de réception.

Il est possible d’envoyer autant de corrections de messages acquittés que nécessaire.En revanche, pour corriger un message une nouvelle fois, il est nécessaire d’attendre l’acquittement favorable (vert) de la précédente correction.

  • Correction des messages une fois la marée achevée

Comme le prévoit la règlementation, une fois la marée achevée, le capitaine ne peut plus faire de modification de ses données via le logiciel de bord.

Pour toute modification a posteriori, le capitaine (ou son représentant) doit transmettre une demande écrite de correction des données via le formulaire prévu à cet effet [CR1] , donnant des informations précises sur le rapport concerné (dates de début et fin de marée, date d’activité, attribut à corriger, numéro(s) de message(s) concerné(s), etc.).

Cette demande doit être transmise à la DML du port d’immatriculation ou à l’organisation de producteur (si adhérent à l’une d’entre elles). La demande peut porter sur un message simple, sur plusieurs messages d’une même marée ou sur des messages de marées différentes. 

Suppression des messages du Journal de Pêche Electronique 

  • Suppression d’un message non envoyé à l’administration (nettoyage logiciel)

Des fonctionnalités logicielles permettent de supprimer un message enregistré mais non envoyé à l’administration.

Il faut pour cela aller dans l’onglet correspondant « Transmission » ou « Communication » (selon le logiciel) et utiliser le bouton de suppression du message.

  • Suppression d’un message envoyé à l’administration en cours de marée

Dans le logiciel Turbocatch, après envoi du message et réception de l’accusé correspondant, il est possible de supprimer le message en allant dans les rapports de communications. Il suffit alors de sélectionner le message concerné et de cliquer sur la suppression.

Dans le logiciel Iktus, il faut se rendre dans le menu « Transmission » puis sélectionner le message et cliquer sur le bouton « Supprimer ». Il est nécessaire de saisir le motif de la suppression avant de valider.

La demande de suppression est envoyée et dans l’attente d’acquittement par les autorités.

  • Suppression d’un message envoyé à l’administration a posteriori d’une marée

Comme le prévoit la règlementation, une fois la marée achevée, le capitaine ne peut plus faire de modification via le logiciel de bord (dont suppression de données).  

Pour toute suppression de données a posteriori d’une marée, le capitaine (ou son représentant) doit transmettre une demande écrite de suppression des données via le formulaire prévu à cet effet, donnant des informations précises sur le rapport concerné (dates de début et fin de marée, date d’activité, numéro du/des message(s) concerné(s), etc.).

Cette demande doit être transmise à la DML du port d’immatriculation ou à l’organisation de producteur (si adhérent à l’une d’entre elles). La demande peut porter sur un message simple, sur plusieurs messages d’une même marée ou sur des messages de marées différentes.