Chateldon, le grand cru de l'Auvergne
Profitons d'une pause pour se désaltérer... Et découvrons la Chateldon, une eau minérale naturellement gazeuse qui jaillit au cœur du Puy de Dôme ! Par son histoire et son goût particulier, celle-ci est une eau à part, une "eau de luxe". Ce statut est dû à sa rareté car le débit de sa source est très faible. C'est l'une des 109 sources qui existent en Auvergne.

Chateldon, la Reine des eaux

Elle se fit connaître à la cour des rois Louis XIV et Louis XV à Versailles pour ses bienfaits, recommandée par les médecins du Roi. Depuis, cette eau unique n'a pas quitté les grandes tables des chefs étoilés. La production est seulment de 300 000 litres par an.

Connues depuis l'Antiquité - une lettre de l'évêque Sidoine Apollinaire y fait référence dès le Ve siècle -, les sources de cette petite commune auvergnate, située à 500 mètres d'altitude, connaissent un regain d’activité au XVIIe siècle lorsque les «bains curatifs» deviennent à la mode.

L’eau gazeuse correspond aussi à une culture qui remonte au XIXème siècle, celle des villes d’eau, des eaux de régime et des eaux naturellement gazeuses.

 

LE SAVIEZ-VOUS ?

La France est le premier exportateur mondial d’eaux minérales naturelles. Plus d’un tiers de la production est exportée. Ce secteur rapporte à lui seul, près d’un milliard d’euros annuellement à l’économie française. Afin de limiter l’impact énergétique et environnemental, les minéraliers ont développé les expéditions par voies fluviales et maritimes.

Voir aussi