Politique agricole commune

Priorité n°1 : le soutien à l'agriculture par la Politique agricole commune (PAC)

Le deuxième pilier de la PAC repose sur un principe de cofinancement entre des crédits communautaires et des contre-parties nationales. Le budget 2018 du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation prévoit 455 M€ d’autorisations d’engagement au titre des contre-parties nationales, afin de pouvoir mobiliser au mieux les crédits européens.
28/09/2017
Info +

Aide au maintien des exploitations bio : le développement de la filière bio est une priorité du Gouvernement

C’est pourquoi le Gouvernement a fait le choix de transférer 4,2% des crédits du premier pilier de la PAC, qui consiste en aides directes à l’hectare, vers le second, consacré notamment au développement de la filière bio. L’affection de ces crédits fait actuellement l’objet d’une discussion entre l’État et les régions, gestionnaires de ces crédits.
22/09/2017
Info +

Apport de trésorerie remboursable pour les aides de la PAC 2017, les agriculteurs sont invités à déposer une demande

Dans une conjoncture économique difficile pour le secteur agricole, Stéphane Travert a fait du respect du calendrier de versement des aides PAC sa première priorité. Le Gouvernement a ainsi décidé d'activer un dispositif d'apport de trésorerie remboursable au bénéfice des agriculteurs. Cet apport de trésorerie sera versé aux agriculteurs ayant demandé des aides de la PAC en 2017 à partir du 16 octobre.
31/08/2017
Presse

PAC : Stéphane Travert annonce le transfert de crédits du pilier I au pilier II

A l’issue d’une consultation large des organisations professionnelles agricoles, le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation a décidé, en lien avec le Premier ministre et les autres ministères concernés, un transfert à hauteur de 4,2% des montants des crédits du pilier I de la PAC vers le pilier II.
27/07/2017
Presse

Présentation d'un calendrier de paiements des aides PAC

Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation a présenté le 21 juin un calendrier de paiements pour mettre fin aux retards de paiements de la PAC accumulés depuis 2015. Il a demandé à l’Agence de Services et de Paiements (ASP) de renforcer sans délai les moyens humains mobilisés sur le chantier de l’instrumentation des aides PAC.
21/06/2017
Presse

Pages