Resytal, la situation sanitaire en temps réel
01/12/2016
©Pascal Xicluna/Min.Agri.fr
Resytal est un dispositif partagé, performant et simple d'utilisation pour l'ensemble des personnels. Il permet de fournir en temps réel un état de la situation sanitaire dans le domaine animal, végétal et alimentaire.

Afin de permettre une meilleure collecte de données au plus près du terrain, la direction générale de l'alimentation (DGAL) s'est engagée dès 2012 dans la refonte de son système d'information avec le projet Résytal.

  • Au profit de ses usagers d’une part, en améliorant son offre de services et en simplifiant les démarches et procédures ;
  • Et de ses propres services d’autre part, en facilitant leur quotidien via des applications, comportant moins d’information à saisir et en intégrant le fonctionnement nomade.

Le programme Resytal est constitué d’un ensemble de projets métiers et informatiques qui visent à refondre en totalité le SI de la DGAL et à remplacer progressivement les applications historiques.

Le nouveau système a de multiples objectifs :

  • Faciliter la valorisation des données pour améliorer le suivi et le pilotage des actions sanitaires,
  • Simplifier les outils pour qu’ils soient plus intuitifs, plus rapides, plus ergonomiques pour ses 5000 usagers,
  • S’ouvrir aux technologies nomades pour les agents de terrain notamment,
  • Diminuer les tâches administratives des agents pour les recentrer sur des activités à plus forte valeur ajoutée et développer les télé-services.

Ainsi, différentes briques applicatives de Resytal ont été déployées dans les DRAAF, DAAF, DDPP et auprès des partenaires courant 2015 : le référentiel usagers, la programmation et la gestion des inspections, l'analyse de risques, ou encore la gestion des suites administratives et pénales. Par exemple, un système dédié aux inspections produits en abattoirs est désormais utilisé tous les jours par environ 1 700 agents répartis dans 220 abattoirs. Pour former les 3000 utilisateurs, plus de 600 sessions de formation ont permis l'appropriation de ces nouveaux outils par l'ensemble de la communauté de travail.

En 2017, la refonte de Resytal va entrer dans un second cycle avec notamment le développement de technologies nomades et des téléprocédures, et le renforcement des capacités d'analyse stratégique ou de suivi épidémiologique. Pour parvenir à ces objectifs, d'autres axes de travail devront être développés avec l'analyse géographique pour optimiser la surveillance du territoire, la gestion des alertes et foyers et faciliter la prise de décision.