Les exploitations d'élevage économes et autonomes en intrants, créatrices de valeur ajoutée - Analyse n°126
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr
Cette note présente les résultats d'une étude sur des systèmes de production économes et autonomes en intrants, fondés sur le pâturage de prairies temporaires d’association graminées-légumineuses.

À rebours des tendances prédominantes, certaines exploitations d’élevage ont développé des systèmes de production économes et autonomes en intrants, fondés sur le pâturage de prairies temporaires d’association graminées-légumineuses. Une étude, menée par AgroParisTech, l’Institut de l’élevage et le Réseau agriculture durable, à la demande du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation, a été consacrée à ces exploitations afin d’en caractériser le fonctionnement et les résultats. Elle a montré que ces systèmes de production, qui requièrent technicité et bonnes connaissances des agro-écosystèmes, sont plus créateurs de valeur ajoutée que les systèmes où l’alimentation du troupeau repose largement sur le maïs, grâce à une gestion fine des prairies et de la conduite du troupeau au pâturage. Selon les auteurs de l’étude, ils conjuguent résilience économique et performances sociales et écologiques élevées.

À télécharger

Les exploitations d'élevage économes et autonomes en intrants, créatrices de valeur ajoutée (PDF, 1.13 Mo)

Les notes d’Analyse présentent en quatre pages l’essentiel des réflexions sur un sujet d’actualité relevant des champs d’intervention du ministère de l’agriculture et de l'alimentation. Selon les numéros, elles privilégient une approche prospective, stratégique ou évaluative.