Solidarité et indépendance : la laiterie de Verneuil
Crédit ci-après
© Jean-Michel Thirion / CGA
La Coopérative laitière de la région lochoise, à Verneuil‑sur‑Indre (Indre-et-Loire), a été fondée en 1909. Elle compte aujourd’hui 32 éleveurs caprins et 197 éleveurs bovins. L’esprit qui a prévalu à sa création est toujours présent : “Société d’Hommes et non de capitaux”, avec l’indépendance comme mode de fonctionnement et la responsabilité sociétale et environnementale inscrite dans ses statuts. Ses fromages de chèvre au lait cru entier sont issus de la tradition fromagère ancestrale du Centre et de la vallée de la Loire.

La coopérative a toujours choisi d’utiliser des processus de fabrication authentiques et traditionnels, adaptés aux normes de qualité et d’hygiène les plus exigeantes, pour garantir aux consommateurs le plaisir de produits laitiers de qualité. Le Sainte Maure de Touraine et le Valençay AOP répondent à un cahier des charges rigoureux.

Prix d'excellence au concours général agricole 2017

  • Le Sainte Maure de Touraine est produit dans une zone délimitée qui correspond à l’ancienne province de Touraine : le département d’Indre-et-Loire, les cantons limitrophes du Loir‑et‑Cher, de l’Indre, quelques cantons et communes limitrophes de la Vienne. Il est reconnaissable à sa forme allongée, cylindrique et à la paille qui le traverse. Une paille de seigle gravée au laser avec le nom de la fromagerie et un numéro d’identification. Le sel dont on le saupoudre est mélangé à la cendre de bois de peuplier.
  • Le Valençay, qui est également saupoudré du même sel cendré, présente la forme caractéristique d’une pyramide tronquée. Son AOC est récente (1998). Il doit être fabriqué dans une zone qui s’étend sur le département de l’Indre et quelques communes des départements limitrophes du Cher, de l’Indre-et-Loire et du Loir-et-Cher.

La collecte du lait de la coopérative lochoise est effectuée dans un rayon de 30 km maximum. La laiterie fonctionne 365 jours par an. La sélection des ferments, le temps d’égouttage (48 h), le moulage manuel à la louche, le saupoudrage, le retournement à la main…, tout concourt à l’obtention de fromages de qualité. La durée d’affinage est de dix jours au minimum à compter du jour d’emprésurage pour le Valençay, de 12 jours pour le Sainte Maure de Touraine. L’affinage est progressif selon une courbe de température de 18 °C à 13 °C. La production est goûtée chaque jour. Les fromages doivent être équilibrés, “ typés chèvre ”, mais pas trop, avec des arômes de foin et de noisette.

Depuis 1998, de nombreuses médailles décernées par le Concours Général Agricole récompensent le travail des hommes de la Coopérative laitière de la région lochoise.


“La qualité des relations humaines joue sur la qualité de nos produits, j’en suis certain, confie Michel Degoul. Nous sommes une petite équipe, la fromagerie compte une trentaine de personnes. Le circuit de décision est court. Nous pouvons nous entraider car nous sommes tous impliqués, depuis les approvisionnements jusqu’aux produits finis.”

La solidarité des adhérents de la coopérative est également un moteur économique puissant. Madame Annick Lartigue, directrice de la laiterie, l’affirme : “ Ici, les coopérateurs se sentent chez eux, avec la volonté de rester indépendants.”

"Notre mission est de valoriser le lait de nos producteurs, de créer des emplois pérennes dans cette zone rurale. La Coopérative laitière de la région lochoise doit continuer à être reconnue pour la qualité de ses produits et être utile à son territoire. C’est notre raison d’être"

La laiterie de Verneuil, en chiffres :

  • 1 médaille d'or et 1 médaille d'argent en 2016
  • 2 médailles d'or en 2015
  • 2 médailles d'or en 2014
  • 4,1 millions de litres de lait par an
  • 30 salariés

Voir le site de la coopérative " La laiterie de Verneuil" 

Palmarès des prix d'excellence au Concours Général Agricole (2017)