Investir dans l'enseignement supérieur pour améliorer les conditions d’études
Crédit ci-après
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr
En partenariat avec des collectivités territoriales, l'État s'est engagé dans des opérations structurantes destinées à rénover profondément les conditions d’études et de travail offertes par les campus des établissements d’enseignement supérieur agricole pour les adapter aux enjeux pédagogiques et scientifiques de demain. Tour d'horizon des principaux chantiers à venir ou qui ont déjà été finalisés au cours de cette année...

Projet Saclay : AgroParisTech et Inra

Au total 2 000 étudiants, 250 doctorants et 1 300 agents d’AgroParisTech et de l’Inra s'installeront dans un bâtiment unique regroupant les sites franciliens d’AgroParisTech, et des laboratoires de l’Inra. Cette opération permettra de constituer un pôle de rang mondial pour l’agronomie et les sciences du vivant.

Financée dans le cadre d’un partenariat public/public, l’installation sur le campus de Saclay (Essonne) permet au-delà de la vente des sites franciliens d’AgroParisTech, la mobilisation de contributions d’une ampleur exceptionnelle de l’État, de la région Île-de-France, du programme des Investissements d’avenir, du plan Campus et des établissements à hauteur de 247,50 M€. L’objectif est une installation dans les locaux pour la rentrée 2021.

Rénovation des campus des écoles vétérinaires d’Alfort et de Toulouse

Les centres hospitaliers des écoles vétérinaires, lieux de formation des étudiants à la clinique et par la clinique des étudiants, doivent répondre à des standards de qualité des soins et de sécurité des installations, notamment pour l’accréditation européenne des établissements. Avec le soutien respectif des régions Île-de-France et Occitanie (CPER), le ministère a engagé la reconstruction de centres hospitaliers destinés aux grands animaux des écoles nationales vétérinaires d’Alfort et de Toulouse.

Mise en service du bâtiment sciences animales à AgroCampus Ouest Rennes

La mise en service, en mars 2017, du bâtiment Sciences animales d’AgroCampus Ouest à Rennes, financé dans le cadre du CPER Bretagne (5 M€), offre aux équipes de l’école et de l’Inra de meilleures conditions de travail, de formation et de recherche pour répondre aux enjeux scientifiques, environnementaux et de compétitivité de l’élevage.

D’autres projets immobiliers sont en cours :

Voir aussi