Opération fêtes de fin d'année : les services sanitaires renforcent leurs contrôles des denrées alimentaires (15.11.2016 - 6.01.2017)
Crédit ci-après
© Cheick Saidou / Min.Agri.Fr

Comme chaque année, une pression de contrôle particulière est mise en œuvre à l'approche des fêtes de fin d’année pour renforcer la surveillance de la sécurité sanitaire des produits alimentaires. Cette opération mobilise près de 4 000 agents du ministère de l’Agriculture, de l’Agroalimentaire et de la Forêt entre le 15 novembre 2016 et le 6 janvier 2017.

Sous le pilotage de la direction générale de l’alimentation (DGAL), les agents des directions départementales de la protection des populations (DDPP et DDCSPP) en métropole et des directions de l'agriculture, de l'alimentation et de la forêt (DAAF) dans les départements d'outre-mer s’assurent que l’activité commerciale accrue pendant cette période se déroule dans le respect des règles d’hygiène, de sécurité sanitaire et de qualité des produits. Les établissements de production et de transformation de produits festifs, les commerces de coquillages, de gibier ou de foies gras, sur les marchés ou en boutiques, les restaurants et les traiteurs font l'objet d'une vigilance particulière, de même que les entreprises de transport et d’entreposage réfrigéré de ces produits.

Les inspections donnent lieu à des suites administratives voire judiciaires pour les établissements ne respectant pas la réglementation en matière sanitaire ou d’étiquetage. L'an dernier, entre le 30 novembre 2015 et le 8 janvier 2016, 5 768 inspections ont été menées, tous secteurs confondus. Le taux de non-conformités majeures relevé s’est élevé à 10,2 % (11,3 % en 2014) en restauration commerciale et à 6,1 % (11,6 % en 2014) en distribution-métiers de bouche. Il n’était que de 4,4% (2 % en 2014) pour les contrôles réalisés sur les marchés. Ces contrôles avaient conduit 38 fermetures administratives d’établissements (54 en 2014), dont 22 fermetures pour le seul secteur de la restauration commerciale (38 en 2014).

Voir aussi