Bonduelle : "Intégrer la dimension RSE dans tous les métiers de l’entreprise"
Créée en 1853, à Renescure (Nord), Bonduelle est une entreprise familiale aujourd’hui leader du légume prêt à l’emploi. À l’occasion de la semaine de l’industrie 2017, rencontre avec une jeune ingénieure agronome de 28 ans, Anne-Sophie Ketterer, responsable de la RSE et passionnée par son métier. Elle nous parle de la démarche RSE au cœur de la stratégie de l’entreprise du groupe.

Conscient des défis de demain avec le changement climatique, l’explosion démographique, l’appauvrissement de la biodiversité et des ressources naturelles... Bonduelle a lancé VegeGO, son plan de transformation de l’entreprise à l'horizon 2025. Dans ce contexte particulier, nourrir le monde de façon durable représente un enjeu majeur pour l’ensemble de la filière agroalimentaire. « L’objectif de VegeGO est d’intégrer la dimension de la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) dans tous les métiers du groupe en développant des méthodes d’intelligence collective. Nous ambitionnons d’être le référent mondial qui assure le bien-vivre par l’alimentation végétale. », explique Anne-Sophie Ketterer.

L’entreprise est constamment à la recherche de nouvelles solutions répondant aux attentes des consommateurs mais aussi à la promotion de pratiques culturales respectueuses de l’environnement. « La démarche RSE a défini 5 objectifs : assurer le bien vivre des collaborateurs et des communautés locales, favoriser l'envie et l’accès à une alimentation saine et durable, prendre soin des sols cultivés avec nos partenaires agricoles, réduire nos impacts environnementaux du champ à l’assiette. Le 5° objectif c’est que tous les collaborateurs soient acteurs du développement durable de Bonduelle. On peut tous agir de façon responsable dans nos métiers ! Nous allons vers un fonctionnement qui libère les énergies et la capacité de chaque collaborateur à innover, où qu’il soit dans le monde. »

#Demain chez Bonduelle : Passer de l’idée à l’action !

Tous les salariés portent ce programme. Pour le moment, il y a 70 idées recueillies.

Par exemple, Julien, salarié au siège a proposé un projet de vélos électriques aux couleurs de Bonduelle et financés par le groupe.

A Montréal, Céline, une autre collaboratrice a proposé des actions pour arriver au zéro papier. »

 

Consultez le site de la semaine de l'industrie et sa page Facebook.


Pour Twitter, suivez le hashtag #SemaineIndustrie