16 fiches pour mieux appréhender les comportements alimentaires de 2025
Crédit ci-après
© Pascal Xicluna/ Min.Agri.Fr

Suite à l'étude prospective sur les comportements alimentaires en 2025 souhaitée par le ministère de l'Agriculture, de l'Agroalimentaire et de la Forêt et ses partenaires Ania, CGAD, CGI, Coop de France, FCD et FranceAgriMer, 16 fiches "tendances et impacts" ont été réalisées pour accompagner les entreprises dans la perception des tendances et des comportements alimentaires de demain.

Filière alimentaire : des outils pour anticiper la consommation de demain et son impact sur les acteurs

Les fiches tendances décrivent l’origine de l’évolution du comportement du consommateur, les observations qui s’y rattachent et les perspectives d’évolution à 2025. Des encadrés de sous-tendances précisent certaines tendances dépendantes de la tendance centrale et prenant une forme d’expression particulière( par exemple, "Nutrigénomique/Aliments&Santé").

Les fiches impacts formalisent les incidences de ces changements de comportement sur les différents acteurs de la chaîne. Il s’agit d’une observation des évolutions en cours pour une partie des acteurs avec, quand cela est possible, une anticipation des impacts émergents ou potentiels.

Retrouvez les 16 fiches par thématique, classées par ordre alphabétique :

Alimentation durable

Tendance : la montée en puissance des préoccupations sociales, écologiques et éthiques, depuis plusieurs décennies, conduit les consommateurs à rechercher une alimentation plusdurable et enparticulier à se tourner vers des produits alimentaires durables.
Si les perceptions de ce qu’est la durabilité diffèrent d’un individu à l’autre, la diversité des pratiques et des attentes des consommateurs a permis de développer une offre alimentaire alternative.

Impact : le profil des consommateurs les plus concernés est composé de personnes avec un niveau d'éducation élevé, tous modes de vie, sans distinction au niveau de l'âge et sensibilisé à l'environnement.

Fiche tendance et impact "Alimentation durable" (PDF, 1.34 Mo)

Alimentation, santé et bien-être

Tendance : à la suite notamment des crises sanitaires et de la diffusion de messages de santé publique, les consommateurs français ont pris conscience du lien qui existe entre leur alimentation, leursanté et leur bien-être. Une partie des consommateurs cherche ainsi à travers l’alimentation à réduire le risque de maladies et/ou à améliorer ses performances (physiques,intellectuelles).

Impact : les consommateurs les plus concernés sont ceux qui vivent en milieu urbain et sensibilisés au bien-être. Ce sont des actifs dynamiques, des séniors avec un niveau d'éducation élevé.

Fiche tendance et impact "Alimentation, santé, bien-être" (PDF, 1.18 Mo)

Alimentations particulières et communautés

Tendance : le consommateur achète de plus en plus de produits, de marques, qui expriment son identité culturelle et contribuent à la réalisation de soi au sein d’une communauté. Alors que la segmentation de l’offre en s’appuyant sur des groupes ethniques de consommateurs (appelé «marketing ethnique») existe en France depuis le début des années 1990, l’essor considérable des réseaux sociaux a changé la donne. De plus en plus de consommateurs souhaitent ainsi des produits adaptés à leurs caractéristiques culturelles et correspondant aux valeurs de la communauté à laquelle ils appartiennent, qu’elle soit religieuse ou non.

Impact : les femmes plutôt jeunes sont les plus concernées. Leur niveau d'éducation est variable et elles vivent en milieu urbain.

Fiche tendance et impact "Alimentations particulières et communautés" (PDF, 1.27 Mo)

Baisse de la consommation de protéines animales

Tendance : la consommation de protéines animales diminue en France comme dans les autres pays «développés». Pour des raisons parfois très variées (messages nutritionnels à partir du début des années 1980, coût élevé, scandales alimentaires, idéologie, évolution du rapport Homme-Animal, considérations environnementales…), les consommateurs sont sensibilisés à la recherche de sources de protéines alternatives.

Impact : le profil des consommateurs concernés est composé de jeunes et séniors vivant en ville. La clientèle sont les végétariens, les flexitariens et les femmes.

Fiche tendance et impact "Baisse de la consommation de protéines animales" (PDF, 1.27 Mo)

Consommateur stratège

Tendance : confronté à de très fortes contraintes budgétaires, le consommateur cherche à profiter de bonnes affaires et de prix bas, tout en continuant à se faire plaisir. Il développe donc des comportements stratégiques. Sur la question du prix, Internet et les e-comparateurs sont rapidement devenus déterminants dans la recherche du meilleur rapport qualité-prix, au même titre que les prospectus publicitaires autrefois.

Impact : les consommateurs les plus concernés sont les jeunes et les familles, avec un niveau d'éducation peu à très élevé et avec un pouvoir d'achat plus ou moins élévé.

Fiche tendance et impact "Consommateur stratège" (PDF, 980.12 Ko)

Digital et alimentation

Tendance : la révolution digitale impacte tous les secteurs, y compris celui de l’alimentation. Le digital transforme les comportements alimentaires des consommateurs dans toutes les étapes précédant ou suivant l’acte d’achat : recherche et partage de l’information (comparateurs, bases de données, géolocalisation, alimentation connectée), l’acte d’achat (click&buy), les services associés à l’achat comme la livraison et l’évaluation post-achat. Cette tendance émergente a déjà commencé à s’ancrer dans les habitudes (succès des drives) et pourrait modifier en profondeur notre rapport à l’alimentation.

Impact : les actifs, CSP+ avec enfants sont les consommateurs les plus concernés. Ils ont, généralement, moins de 40 ans, vivent en ville et ont un niveau d'éducation élevé.

Fiche tendance et impact "Digital et alimentation" (PDF, 1.52 Mo)

Faire soi-même

Tendance : la crise économique des années 2008 et suivantes a entraîné le développement de nouvelles habitudes en termes de repas pour la pause méridienne. Ce phénomène se couple avec la volonté, pour certains consommateurs, de maîtriser le contenu de leur repas et la manière dont il a été préparé. Enfin, le « cuisiné maison » répond également à une recherche de lien social et de convivialité.

Impact : le profil des consommateurs concernés est composé d'actifs de moins de 60 ans et de jeunes actifs. Leur niveau d'éducation est élevé ou modeste et on les retrouve dans les milieux urbain et rural.

Fiche tendance et impact "Faire soi-même" (PDF, 1.41 Mo)

Individualisation

Tendance : la montée de l’individualisme a transformé les modes de vie et les comportements. Chacun, en fonction de modèles sociaux, développe ses propres mode et rythme de vie, et aspire à affirmer son individualité notamment au travers de sa consommation, par une recherche de lien et de reconnaissance avec les produits qu’il achète.

Impact : les consommateurs les plus concernés sont les actifs, les jeunes et les familles, avec un niveau d'éducation élevé et vivant en ville.

Fiche tendance et impact "Individualisation" (PDF, 1.4 Mo)

Moins de gaspillage alimentaire

Tendance : les consommateurs sont de plus en plus nombreux à s’engager dans la lutte contre le gaspillage alimentaire et ce pour diverses raisons à la fois économiques, environnementales et sociétales. Cela engendre des évolutions des modes de consommation mais aussi des modes de production puisque l’ensemble des acteurs des filières alimentaires est concerné par le sujet.

Impact : la clientèle sensibilisée à l'environnement, avec un niveau d'éducation élevé, est la plus concernée.

Fiche tendance et impact "Moins de gaspillage alimentaire" (PDF, 1.17 Mo)

Nostalgie et authenticité

Tendance : la société moderne se caractérise entre autres par des individus en mal de repères qui perçoivent l’avenir comme incertain, évoluant dans un monde plus globalisé et complexe. Leur besoin de rassurance (sécurité) et de reliance (identité) se traduit dans leurs comportements de consommation : ils recherchent l’authenticité, apprécient les marques nostalgiques et les produits « anciens » (ou issus de la tradition).

Impact : le profil des consommateurs les plus concernés comprend les retraités et les baby-boomers, vivant en milieu rural.

Fiche tendance et impact "Nostalgie et authenticité" (PDF, 1.37 Mo)

Nouvelles expériences liées à la mondialisation

Tendance : les Français sont attachés à leur patrimoine gastronomique mais ne ratent pas une occasion de profiter du meilleur des autres cultures culinaires. Cette recherche perpétuelle du « bien manger » les définit véritablement, ils sont d’ailleurs les premiers à parler d’alimentation alors même qu’ils sont à table. Aussi, l'accroissement des échanges culturels et d'informations tend à développer cette ouverture vers l'extérieur, notamment pour les jeunes générations qui recherchent, en plus de produits innovants,des denrées respectueuses de ceux qui les ont produits ou élaborés.

Impact : les consommateurs les plus concernés sont les actifs de moins de 60 ans.

Fiche tendance et impact "Nouvelles expériences liées à la mondialisation" (PDF, 1003.49 Ko)

Plus de transparence

Tendance : face aux scandales alimentaires récents (viande de cheval …), les consommateurs françaisont développé une certaine méfiance vis-à-vis des produits standardisés. Ils recherchent davantage de transparence sur l’origine, la composition,l’apport nutritionnel ainsi que les conditions de production des produits qu’ils achètent.

Impact : tous les consommateurs français sont concernés.

Fiche tendance et impact "Plus de transparence" (PDF, 1.51 Mo)

Prêt à manger

Tendance : le mode de vie urbain et l’exigence croissante de rapidité de la société moderne ont restreint le temps accordé par les Français à l’achat et à la préparation des repas. Ils aspirent à davantage de temps pour les loisirs et recherchent praticité et gain de temps concernant leurs prises alimentaires, qu’ils trouvent notamment dans la consommation d’aliments-services (plats préparés, sandwichs, restauration et livraison à domicile…).

Impact : le profil des consommateurs les plus concernés comporte les actifs de la nouvelle génération, vivant en milieu urbain.

Fiche tendance et impact "Prêt à manger" (PDF, 1.32 Mo)

Proximité 

Tendance : face aux inquiétudes liées à la mondialisation et à une croissance économique modérée, les consommateurs privilégient la proximité en matière alimentaire, encourageant les productions locales, les produits régionaux et la vente directe. L’envie de recréer du lien ville-campagne réapparaît fortement depuis quelques années en France (dans un contexte de longue tendance d’urbanisation). La proximité peut ainsi être géographique (produits locaux/régionaux) et relationnelle (circuits courts,relation avec le primeur, l’artisan…).

Impact : les actifs, CSP+, vivant en ville, sont les plus concernés. Ils ont, généralement, plus de 40 ans et possèdent un niveau d'éducation élevé.

Fiche tendance et impact "Proximité" (PDF, 1.1 Mo)

Recherche de naturalité

Tendance : la naturalité, pour une grande partie des consommateurs, sous-entend une absence de « produit chimique ». En effet, les consommateurs sont attentifs à la composition des aliments et privilégient ceux sans éléments artificiels (conservateurs, additifs, colorants artificiels …). Ils cherchent à éviter également les produits issus des biotechnologies, les OGM ou encore l’utilisation de pesticides dans l’agriculture.

Impact : la clientèle féminine, avec un niveau d'éducation élevé et vivant en milieu urbain, est la plus concernée.

Fiche tendance et impact "Recherche de naturalité" (PDF, 870.3 Ko)

Recherches de nouvelles occasions de consommation

Tendance : le modèle alimentaire français est une spécificité qui reste solidement ancrée dans les mentalités et les pratiques. Cependant, les comportements alimentaires ont évolué et le consommateur aspire à explorer de nouvelles opportunités de consommation. Il fractionne davantage ses repas (encas), simplifie ses prises alimentaires (plat unique, prêt à manger, brunchs) et apprécie l’enrichissement de son « expérience client » grâce à de nombreuses enseignes qui offrent des expériences différentes sur un même lieu.

Impact : le profil des consommateurs les plus concernés comprend les jeunes adultes et les actifs du milieu urbain.

Fiche tendance et impact "Recherche de nouvelles occasions de consommation" (PDF, 1.08 Mo)

Voir aussi