#SIA2018 - Remise de prix des notaires : le lycée agricole d'Orthez récompensé
© Xavier Remongin / Min.Agri.Fr

Comme chaque année depuis 25 ans, le Conseil supérieur du notariat a dévoilé ce mercredi 28 février au Salon international de l’agriculture, sur le stand du ministère de l’Agriculture et de l'Alimentation, le lauréat de son concours réservé aux établissements agricoles. Cette édition portait sur « L'agriculture de demain : numérique et production ».

Après deux participations successives de l'établissement, la troisième est enfin la bonne ! Les 30 élèves en classe de première bac pro Conduite et gestion de l'exploitation agricole (CGEA) au lycée agricole d'Orthez (Pyrénées-Atlantiques) viennent de remporter le prix des notaires, consacré cette année au numérique. Leur professeure nous raconte cette aventure...

« Quand j'ai découvert le thème du concours, je me suis tout de suite dit que cela pouvait être un sujet motivant pour les jeunes », raconte Stéphanie Fortin, professeure-documentaliste du lycée et porteuse du projet. « J'ai donc décidé de m'en servir comme prétexte, pour donner du sens aux recherches qu'ils réalisent dans le cadre de mon cours, une heure par semaine. » Mais dès la première séance, c'est un peu la douche froide : « j'ai compris que l'usage du numérique en agriculture était une notion très vague pour la plupart d'entre eux, même pour ceux dont les parents étaient agriculteurs ».

« C'est l'avenir, on a envie d'en savoir plus ! »

Certains élèves doutent de l'utilisation du numérique dans les exploitations alentours ? Qu'à cela ne tienne, Stéphanie Fortin leur propose de mener une enquête sur le territoire en allant à la rencontre de 21 exploitations, pour la plupart en polyculture-élevage. Et, surprise : les agriculteurs sont beaucoup plus équipés en GPS, capteurs et autres systèmes connectés qu'ils ne le pensaient...

« L'étape de l'enquête a été un vrai déclic pour le groupe. Même les élèves les plus dubitatifs se sont rendus compte de l'importance du numérique, de ses avantages, comme l'aide à la décision », explique Stéphanie Fortin. « Le sujet enfin approprié, toute la classe s'est alors prise au jeu : ils avaient tous envie d'aller plus loin... bien au-delà même de mes connaissances techniques ! »

D'abord résultat d'un travail collectif ancré sur un territoire, ce concours est aussi l'histoire d'une prise de conscience : demain, il y a fort à parier que le numérique fasse partie de leur quotidien !

Télécharger le dossier lauréat du concours :  Agriculteur de demain : numérique et production (PDF, 3.33 Mo)
 

Enseignement agricole et Conseil supérieur du notariat : un partenariat privilégié

Ce concours est aussi l’occasion de réaffirmer le partenariat entre le Conseil supérieur du notariat et la Direction générale de l’enseignement et de la recherche (DGER) qui, depuis 10 ans, encadre l’intervention de notaires dans les établissements agricoles afin de sensibiliser les jeunes au volet juridique d’une installation agricole. L’année scolaire précédente, 21 interventions ont eu lieu dans 27 classes auprès d’élèves, d’apprentis et de stagiaires de la formation professionnelle continue, soit au total environ 525 jeunes, dans le cadre de l’opération intitulée « les clés d’une installation réussie ».