Qu’est-ce que la LMR et l’ARfD ?
Expérience avec une pipette dans un laboratoire.
©Xavier Remongin/Min.agri.fr

Pour toute substance chimique susceptible d’être présente dans l'alimentation, on distingue deux seuils de risque pour la santé. Les deux seuils sont définis selon une approche protectrice de la santé.

  • La limite maximale en résidus (LMR) définit la concentration maximale admise sans risque pour la santé même si cette quantité est consommée chaque jour toute la vie de l'individu.
  • L’Acute reference dose (ARfD) ou dose de référence aiguë définit la quantité maximum de substance qui peut être ingérée par le consommateur pendant une courte période, sans risque d’effet dangereux pour sa santé. Jusqu’à cette concentration, il n’y a pas de risque en cas de consommation en une fois ou sur une période courte. Le franchissement de ce seuil ne conduit pas nécessairement à l’apparition d’effets dangereux sur la santé. Le seuil est donc défini selon une approche protectrice de la santé.

Comment cela s’applique-t-il dans le cas de la contamination au fipronil ?


Dans le cas du fipronil, la Commission européenne a émis des recommandations s'appuyant sur l'avis de l’autorité européenne de sécurité alimentaire (EFSA) préconisant le retrait des produits lorsque la contamination au fipronil dépasse la LMR, et le retrait avec rappel lorsqu’elle dépasse l’ARfD - dose de référence aiguë. Cette approche a été confirmée par l'évaluation de l'ANSES.

Ainsi :

  • en-dessous de la LMR, il n'y a rien de spécial à faire : le produit peut continuer à être vendu et consommé ;
  • entre la LMR et l'ARfD,  le fipronil est présent dans l'aliment, mais sans danger pour la santé d’une personne qui consomme le produit en une fois ou sur une courte période selon les habitudes de consommation françaises : on retire donc les produits non encore vendus, mais comme il n'y a pas de risque à les consommer, aucune  mesure de rappel n'est réalisée. Toutefois dans un souci de transparence, en France, le consommateur est informé et peut librement décider de consommer ou de jeter le produit ; cette information fait l'objet d'une mise en ligne sur le site internet du ministère ; il est en outre recommandé aux distributeurs de relayer cette information auprès de leurs clients ;
  • au-dessus de l'ARfD, il ne faut pas consommer le produit : la mesure comprend alors un retrait et un rappel simultanés. Dans ces cas-là, en plus des mesures précédemment citées, un communiqué de presse sera publié pour avertir le consommateur. A ce jour, aucun produit présentant un taux de contamination en fipronil supérieur à l'ARfD n’a été identifié en France.

Voir aussi