Fipronil : quelle différence entre retrait et rappel des produits ?
Crédit ci-après
© Pascal Xicluna / Min.Agri.Fr

Afin de gérer les non-conformités de denrées alimentaires, des actions graduées sont mises en œuvre par les pouvoirs publics en fonction de la gravité des anomalies. Les principes appliqués sont harmonisés au niveau européen :

  • Retrait : en cas d'anomalie sans incidence sur la santé du consommateur, il est demandé aux  professionnels (transformateurs et distributeurs) d'effectuer la traçabilité nécessaire pour retirer les produits des stocks et des rayons. Le professionnel ayant identifié l'anomalie la notifie à l'autorité compétente, direction générale de l’alimentation (DGAl) du ministère chargé de l’alimentation et/ou direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) du ministère chargé de l’économie. Ces autorités supervisent le retrait. Le professionnel informe par ailleurs ses clients ou ses fournisseurs ;
     
  • Retrait-rappel : lorsque la santé du consommateur risque d'être mise en cause, en plus des mesures précédentes, un rappel est opéré auprès des consommateurs. Les modalités consistent généralement à apposer des affichettes informatives dans les rayons des points de vente et à assurer une alerte des consommateurs via les medias. Ainsi le consommateur est informé des risques encourus et peut détruire ou rapporter les produits. Il peut aussi consulter son médecin s’il est inquiet.

En résumé

Le retrait est le fait de retirer des lieux d'entreposage ou des rayons des produits non dangereux pour la santé et non encore vendus. Il y a rappel lorsqu'on demande aux consommateurs de ne pas consommer et le cas échéant de rapporter des produits qu'ils ont achetés. Il n'y a pas de rappel sans retrait, mais il peut y avoir retrait sans rappel.

 

Voir aussi