Le lycée Bel Air lauréat du prix de l'éducation à l'Europe 2018
Crédit ci-après
Anne Testut / agriculture.gouv.fr
Depuis 2010, le prix de l'éducation à l'Europe récompense les meilleurs projets de partenariat européen élaborés par des classes. Parmi les différentes catégories de candidats figure l'enseignement agricole technique et supérieur, public ou privé sous contrat. Cette année, dans le volet enseignement agricole, c'est le lycée Bel Air de Saint-Jean-d'Ardières (en région Auvergne-Rhône-Alpes) qui a été primé.

Le prix de l'éducation à l'Europe s'adresse à toutes les tranches d'âge, de l'école au lycée. Il consiste à réaliser des projets de mobilité et de rencontres en Europe, supervisés par des professeurs. Ce projet, dont le sujet est libre, peut couvrir plusieurs disciplines. Remis par la fondation Hippocrène, ce prix est organisé avec le soutien de la Représentation permanente en France de la Commission européenne.

Cette année, c'est le lycée Bel Air de Saint-Jean-d'Ardières qui a été primé pour son projet collaboratif. Dix élèves de première en baccalauréat professionnel Conseil/Vente ont alimenté eTwinning, une plateforme en ligne gratuite pour les enseignants développée par la Commission européenne dans l'optique de mener des projets avec des classes d'autres établissements en Europe.
« Le principe repose sur le partage d'études de marché, réalisées par les élèves et rédigées en anglais », explique Pauline Michel, professeur d'anglais au lycée Bel Air (Saint-Jean-d'Ardières). Les sujets de ces travaux : les stratégies commerciales déployées lors de grands événements tels que Noël, le Black Friday. « Un travail de recherche, de restitution et de comparaison des informations ».
De l'autre côté de l'écran, des étudiants italiens, espagnols et slovènes du même âge ont également contribué à ce travail collectif.
Autonomie, développement des compétences en anglais, en informatique… Ce projet collaboratif a eu de nombreuses retombées bénéfiques pour les élèves. « Ils ont fait des progrès aussi bien à l'écrit qu'à l'oral », observe Pauline Michel. « L'éducation est une thématique qui me tient à cœur, je voulais qu'ils prennent conscience de leur identité européenne, les amener à réfléchir sur l'Europe. »  
Une prise de conscience qui se concrétisera en janvier prochain : les étudiants français, italiens, espagnols et slovènes se rencontreront à Barcelone.

Dix des élèves du projet et l'enseignante du lycée Bel Air ont été invités le 31 mai au Parlement européen de Strasbourg  pour la remise de leur prix. Organisée par la fondation Hippocrène, Le Parlement Européen et la Représentation de la Commission européenne en France, en partenariat avec l'École nationale d'administration (ENA), cette remise des prix s'est inscrite dans les consultations citoyennes européennes. Les jeunes lauréats de l’enseignement agricole ont pu y partager leurs avis et aspirations sur l’Europe.

Plus d'informations sur le lycée Bel Air (Saint-Jean-d'Ardières)

La présentation du projet en vidéo

Voir aussi