Le Conseil national de l'alimentation, "Parlement de l'alimentation"
Crédit ci-après
©Xavier Remongin-Eve Deroide/Min.Agri.Fr
La séance plénière d’installation du Conseil national de l'alimentation (CNA), mardi 17 janvier 2017, est l'occasion de faire un point sur cette instance consultative indépendante. Placée auprès des ministres chargés de l’Agriculture, de la Santé et de la Consommation, ce "Parlement de l'Alimentation" a vu son rôle renforcé dans le cadre de la Loi d’Avenir pour l’Agriculture, l’Alimentation et la Forêt du 13 octobre 2014.

Définir la politique de l'alimentation de demain

Créé en 1985, le Conseil national de l'alimentation est une instance consultative indépendante, placée auprès des ministres chargés de l’Agriculture, de la Santé et de la Consommation. Le CNA est consulté sur la définition de la politique de l’alimentation. Il émet des avis à l’attention des décideurs publics et des différents acteurs de la filière alimentaire sur des sujets tels que la qualité alimentaire, l’information des consommateurs, la nutrition, la sécurité sanitaire, l’accès à l’alimentation, la prévention des crises etc.

Son rôle est avant tout d'organiser de la concertation et des débats dont les résultats viennent enrichir la décision publique. Le CNA produit ainsi des avis  intégrant les réalités du monde professionnel et des attentes et préférences des consommateurs.

Répartis en huit collèges, ses 55 membres représentent les principaux acteurs de la filière alimentaire : associations de consommateurs, syndicats de salariés, producteurs agricoles, transformateurs et artisans, distributeurs, restaurateurs, ainsi que des personnalités qualifiées. Les établissements publics de recherche et d’évaluation scientifique, les collectivités territoriales ainsi que les ministères concernés sont membres de droit du CNA.

Guillaume Garot, Président du Conseil national de l'alimentation

Guillaume Garot, député de la Mayenne et ancien ministre délégué à l’Agroalimentaire a été nommé, le 27 octobre 2016, Président du Conseil national de l’alimentation (CNA). Cette instance a vu son positionnement renforcé dans le cadre de la loi d’avenir pour l’agriculture, l’alimentation et la forêt du 13 octobre 2014 et constitue un Parlement de l'alimentation ouvert à de nouveaux participants et contribuant au débat sociétal.

Ainsi, de nouveaux représentants de la société civile sont désormais membres du CNA. C’est par exemple le cas de France Nature Environnement (FNE), du Comité Interassociatif Sur la Santé (CISS) ou des acteurs de l’aide alimentaire.

Un arrêté conjoint des ministères en charge de l’Agriculture, de la Santé et de la Consommation, nomme, pour un nouveau mandat de trois ans l’ensemble des membres du CNA.

Découvrir 30 ans de concertation dans le domaine alimentaire

Le CNA a développé une frise interactive offrant l’occasion de repérer ce qui fait patrimoine et tenter de capitaliser l’expérience du CNA. Elle permet de repérer, au fil de la chronologie, la contribution du CNA aux politiques et actions publiques de l’alimentation.

Depuis sa création, le CNA a émis 78 avis. Les avis récents ont porté sur :

Les travaux actuels se déroulent au sein de cinq groupes de concertation, portant sur les thèmes suivants : suivi de la politique nutritionnelle ; bilan de la crise de l’ESB ; comité national d’éthique des abattoirs ; information du consommateur dans le cadre des ventes de denrées alimentaires sur internet ; alimentation favorable à la santé.

Site du Conseil national de l'alimentation

Contact

Conseil national de l’alimentation
251, rue de Vaugirard
75732 Paris Cedex 15
Téléphone : 01 49 55 80 78
cna@agriculture.gouv.fr