La récolte 2017 du MIAM, Miel Issu des Abeilles du Ministère
07/09/2017
Crédit ci-après
© Cheick Saidou / Min.Agri.Fr
C’est un rendez-vous qui s’est installé rue de Varenne, depuis quatre ans. En présence du ministre et des agents du ministère qui le souhaitaient, les élèves du lycée de Beaune la- Rolande, dans le Loiret, ont procédé ce 6 septembre à la récolte du produit des ruches qu’ils ont installées dans les jardins du ministère. Mini production certes, mais tout un symbole ! On y va ?

En ce mercredi 6 septembre, les stars rue de Varenne, ce sont les abeilles. Le jour de la récolte est arrivé et Stéphane Travert a tenu à participer à ce moment particulier dans la vie du ministère. Octavian, Pierre et Eloïs, tous trois élèves de 3e pro au Lycée de Beaune la Rolande, dans le Loiret, interviennent dans les règles de l’art, sous la conduite de leurs enseignants, Olivier Tonazzi et Etienne Coffineau, qui expliquent aux spectateurs les différentes phases des opérations.
Tenue d’apiculteur de rigueur et précautions d’usage. Les abeilles sont des Buckfast, une espèce réputée douce, mais la vigilance reste de mise.

Stéphane Travert ne s’est pas fait prier pour passer la tenue de travail et s’essayer aux gestes techniques : essuyer à la brosse douce les hausses, les cadres de bois réceptacles du miel, pour en enlever les abeilles, puis à l’aide d’un couteau adapté, enlever les opercules de cire.
Il reste à glisser les hausses dans l’extracteur, qui achève de séparer le miel de la cire, puis de le laisser reposer dans le maturateur, où les impuretés vont se décanter. C’est prêt pour la mise en pots !

Cette année, ce sera une petite récolte, 15 à 20 kg seulement, les trois autres ruches ayant été prélevées en gelée royale il y a quelques mois. Une question passionne l’assistance : quel sera le goût du MIAM, le Miel Issu des Abeilles du Ministère, cette année ? Pour Olivier Tonazzi, il n’y a aucun doute, le cru 2017 présente une note dominante de tilleul, légèrement mentholée, pour un miel de couleur claire.

« L’apiculture est un secteur important, insiste Stéphane Travert. Le rôle des abeilles dans la pollinisation, donc dans l’agriculture et dans notre alimentation, est primordial, alors rien de plus logique que de les accueillir dans nos murs ! Et c’est aussi l’occasion de valoriser le travail des élèves de l’enseignement agricole qui accompagnent cette démarche. Nous pouvons tous être des acteurs respectueux de la biodiversité et de la nature, et laisser une trace vertueuse dans l’environnement ».

MIAM aura donc la saveur des parcs et jardins de Paris, puisque les abeilles évoluent dans un périmètre d’un à trois kilomètres. On le sait peu, mais la ville recèle une biodiversité florale étonnante, dénuée de pesticides.

Lors des Journées du Patrimoine des 16 et 17 septembre prochains, les élèves du lycée de Beaune la Rolande seront là pour diverses animations autour des abeilles, telles que présentation de la vie du rucher, dégustation de MIAM (dans les quantités disponibles !), ateliers de bougie à cire d’abeille et d’extraction de gelée royale.

Les images de la récolte 2017

  • Légende ci-après
    © Cheick Saidou / Min.Agri.Fr
  • Légende ci-après
    © Cheick Saidou / Min.Agri.Fr
  • Légende ci-après
    © Cheick Saidou / Min.Agri.Fr
  • Légende ci-après
    © Cheick Saidou / Min.Agri.Fr
  • Légende ci-après
    © Cheick Saidou / Min.Agri.Fr
  • Légende ci-après
    © Cheick Saidou / Min.Agri.Fr
  • Légende ci-après
    © Cheick Saidou / Min.Agri.Fr

Voir aussi