La filière forêt-bois : une filière tournée vers l'avenir
Poutres en bois lamellé-collé de l'entreprise Simonin pour le pavillon France de l'exposition universelle Milan 2015.
©Xavier Remongin/Min.agri.fr

La filière forêt-bois est une source d'emplois importante en France. Elle compte 425 000 personnes, un chiffre supérieur an nombre d'emplois du secteur automobile. Pour autant, cette filière n'en est qu'à ses débuts : elle souhaite se renforcer et se développer.

Le secteur de la construction, une opportunité de développement

La construction de maisons individuelles en bois et l'industrialisation de la maison en ossature bois sont en augmentation constante, même si le marché du bois de construction reste encore faible en comparaison des autres pays européens. Ce secteur est capital pour le développement de la filière, tant en termes économiques, qu'en termes d’emploi. La réhabilitation urbaine avec la réfection des logements et des isolations, en lien avec les lois de transition énergétique, sont un atout de développement, car elles ouvrent de manière large de nouveaux marchés.

La France moteur de l'innovation dans la filière bois

La France reste un grand pays d’innovation dans le secteur du bois, à la fois dans la construction mais également dans la fibre et le papier. Des travaux ont été menés pour évaluer puis améliorer le bois dans ses qualités thermiques, acoustiques, de sécurité, de durabilité et d'environnement. La capacité d'innovation de la filière forêt-bois française est l'un des atouts majeurs de ces acteurs.

Le rôle des interprofessions dans l'essor de la filière

Il semble aujourd'hui nécessaire de nouer un dialogue renforcé entre les secteurs en amont (les producteurs) et en aval (la transformation), avec au centre un élément stratégique : les scieries. Le regroupement des acteurs dans les interprofessions permet de réunir les propriétaires, les gestionnaires, les exploitants, les experts forestiers, les entrepreneurs, les pépiniéristes et les industriels de la transformation. Ensemble, ils échangent leurs besoins, leurs problématiques, développent des innovations, font la promotion de la filière, fournissent des statistiques, intensifient l'exportation des produits transformés.

Une filière en demande d'investissement

La recherche d'investissement est le dernier enjeu du développement de cette industrie lourde qui nécessite beaucoup de capitaux. La filière se cherche des partenaires comme elle l'a fait avec le Crédit agricole qui est la première banque et assurance de la filière. La Banque publique d’investissement (BPI) finance également le développement d’entreprises bois. Il existe par ailleurs des financements participatifs, ou encore des groupements forestiers d'investissement qui font appel à l'épargne des particuliers et des institutionnels. Ces mécanismes de financement s'inscrivent sur le long terme puisqu'il faut 25 années de croissance pour le développement d'un arbre.

La gestion durable des forêts, vecteur de lutte contre les changements climatiques

<h2><iframe allowfullscreen="true" class="player" frameborder="0" height="394" mozallowfullscreen="true" scrolling="no" src="https://webtv.agriculture.gouv.fr/player-html5-0a7306f867ea0b4d4499725415746776.html" webkitallowfullscreen="true" width="700">La gestion durable des forêts, vecteur de lutte contre les changements climatiques</iframe></h2> <p align="JUSTIFY" style="margin-bottom: 0cm;">La <a href="https://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-foret.html">forêt</a> et ses sols sont des puits de <a href="https://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-carbone.html">carbone</a> grâce au stockage du CO2 atmosphérique dans le bois du fait de la photosynthèse.</p> <p align="JUSTIFY" style="margin-bottom: 0cm;">La <a href="https://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-foret.html">forêt</a> est le deuxième puits de <a href="https://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-carbone.html">carbone</a> après les océans. Elle séquestre annuellement l’équivalent de 19 % des émissions de <a href="https://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-carbone.html">carbone</a> à l’échelle mondiale.</p> <p align="JUSTIFY" style="margin-bottom: 0cm; text-decoration: none;">La <a href="https://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-foret.html">forêt</a> joue un rôle primordial dans la lutte contre le <a href="https://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-changement-climatique.html">changement climatique</a> à différents niveaux :<span style="color: #000000;"> C’est ce qu’on appelle les « 3 S » : séquestration, stockage et substitution.</span></p> <p align="JUSTIFY" style="margin-bottom: 0cm;"><span style="color: #000000;">Les forêts gérées durablement permettent de lutter efficacement contre l’effet de serre par l’accroissement de la surface forestière via les plantations d’arbres. </span></p> <p align="JUSTIFY" style="margin-bottom: 0cm;"><span style="color: #000000;"><span style="font-family: Arial,sans-serif;"><span style="font-size: medium;"><span style="font-weight: normal;">L'autre enjeu global qui concerne la <a href="https://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-foret.html">forêt</a> est la lutte contre la <a href="https://webtv.agriculture.gouv.fr/nom-deforestation.html">déforestation</a> tropicale et la dégradation des forêts"</span></span></span></span></p> <p align="JUSTIFY" style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal;"><span style="font-size: medium;">Les pays du sud et du nord doivent faire converger leur force</span></p> <p align="JUSTIFY" style="margin-bottom: 0cm; font-weight: normal;"><span style="font-size: medium;">dans la lutte contre les Gaz à effets de serre.</span></p>

L'image positive que véhicule le bois avec sa gestion dynamique et durable, sa capacité d’absorption des gaz à effet de serre, et des projets d'envergure comme la construction d'immeubles en bois de grande hauteur, permettent à la filière forêt-bois d'envisager un avenir favorable.

Voir aussi