Concours Arbres d'avenir : à vos votes !
Crédits ci-joints
© Pascal.Xicluna/Min.Agri.Fr

C'est la dernière ligne droite du concours agroforestier "Arbres d'avenir"... Neuf finalistes se disputent trois titres en matière d'agriculture durable. Quels projets d'agroforesterie seront récompensés cette année ? Les votes en ligne sont ouverts jusqu'au 22 janvier minuit pour élire les champions de l'agriculture durable. 

Initié par le groupe « AccorHotels » (et avec la participation du ministère de l'Agriculture et de l'Alimentation), le concours « Arbres d'avenir » vise à promouvoir de nouveaux modèles agricoles. Il s'inscrit dans le programme « Plant for the Planet » qui a soutenu l'agroforesterie avec la plantation de plus de 5 millions d'arbres dans 26 pays depuis 2009.

Neuf projets innovants en lice

Il ne sont plus que neuf finalistes. Parmi eux se cachent les futurs grands gagnants de l'édition 2017.

Comment participer au vote en ligne ? La plate-forme propose tout d'abord de découvrir les portraits vidéos des finalistes. Vous pourrez ensuite sélectionner vos trois projets préférés et lancer un appel au vote auprès de votre entourage pour maximiser les chances de vos candidats.

Les trois catégories de prix sont les suivantes :

  • le Prix Graine d'Agriculteur qui récompense un projet porté par un candidat de moins de 35 ans ;
  • le Prix Dynamique Territoriale qui récompense les projets innovants sur un territoire  (projets expérimentaux et pédagogiques, agriculture inclusive, démarche collective et innovante) ;
  • le Prix Nature 2050 qui  récompense un projet en faveur de la restauration de la biodiversité.

La cérémonie de remise des prix se tiendra au début du mois de mars 2018. Chaque lauréat recevra une dotation de 5 000 € à 16 650 € attribuée en fonction de l'ampleur du projet.

Promouvoir l'agroforesterie

L'association des arbres et des cultures agricoles ou de l'élevage offre des avantages économiques et environnementaux :

  • production de bois, de fruits ou de fourrage ;
  • lutte contre l'érosion ;
  • stockage du carbone ;
  • abris pour les animaux ;
  • préservation de la biodiversité et des paysages ;
  • limitation du ruissellement, etc.

L'agroforesterie permet notamment d'améliorer et de diversifier la production agricole tout en restaurant la fertilité des sols et la qualité des eaux. Cette pratique agro-écologique donne lieu à un plan du ministère en charge de l'Agriculture, lancé en décembre 2015.

Plus d'information sur le concours "Arbres d'avenir".

Voir aussi