Avancée de la chalarose en France, situation début 2017
26/01/2017
En 2016, la zone couverte par la chalarose du frêne s'est étendue inexorablement jusqu’à une ligne de front passant par Rennes et Niort.

Dans les zones les plus anciennement contaminés (Haute-Saône, Hauts de France), la dégradation de l’état des arbres se poursuit et la présence de nécroses au collet a tendance à se massifier dans les peuplements implantés en milieu humide, où les frênes sont majoritaires.

Ces nécroses peuvent être secondairement infectées par des pathogènes du tronc, l’armillaire principalement. Les peuplements affectés par des pourritures à la base du tronc, ou par de nombreuses mortalités de branches posent de plus en plus des problèmes de sécurité et inquiètent les gestionnaires. Cela a justifié des mesures particulières dans les forêts publiques du Nord et du Pas-de-Calais compte tenu du risque de chute des arbres.

Voir aussi