AFClim (Agriculture, forêt, climat : vers des stratégies d’adaptation)

Le climat, déterminant fondamental de la compétitivité des filières agricoles et sylvicoles, connaît depuis plusieurs décennies des modifications importantes, suggérant une tendance lourde au réchauffement et à la modification de plusieurs paramètres tels que les précipitations ou les événements extrêmes. Les climatologues anticipent la poursuite et l’amplification du réchauffement, sans pouvoir prédire précisément les effets auxquels les acteurs seront confrontés. Au-delà des conséquences directes sur les productions, on peut s’attendre à des effets sur les ressources utilisées (notamment l’eau), les bio-agresseurs, l’état des sols et l’ensemble des écosystèmes dont dépendent plus ou moins les espaces naturels et cultivés.

L’adaptation aux conditions climatiques est depuis toujours au cœur du métier des agriculteurs et des forestiers. Dans le contexte du changement actuel, elle devient un enjeu stratégique majeur. La prospective AFClim (Agriculture, forêt, climat : vers des stratégies d’adaptation) vise donc à explorer des scénarios d’adaptation de l’agriculture et de la forêt face au changement climatique. Pour ce faire, le CEP a constitué un groupe d’experts associant des personnes d’origines et de disciplines diverses (ministères, agences publiques, instituts techniques, recherche, monde agricole et forestier et « société civile ») qui s’est réuni une fois par mois entre octobre 2011 et novembre 2012.

Les objectifs de cette prospective sont de :

  • synthétiser les connaissances concernant les effets du changement climatique sur l’agriculture et la forêt en France ;
  • sensibiliser l’ensemble des acteurs concernés à l’enjeu de l’adaptation au réchauffement climatique dans les secteurs agricoles et forestiers ;
  • faire le point sur les connaissances qu’ont les agriculteurs et les forestiers des changements climatiques en cours et à venir, ainsi que sur les actions d’adaptation autonome déjà mises en œuvre ;
  • dresser un panorama des stratégies d’adaptation possibles, discuter des conditions de leur mise en œuvre (notamment facteurs socio-économiques, politiques, environnementaux, etc.) et formuler des recommandations pour l’action publique.

Cet exercice de prospective a donné lieu à un rapport public et à un Séminaire de restitution AFCLIM le 17 septembre 2013 le 17 septembre 2013.

Note de cadrage (PDF, 274.18 Ko)

Liste des membres du groupe (PDF, 115.59 Ko)

Analyse n°46

Prospective AFClim (PDF, 906.11 Ko)

Le climat évolue depuis plusieurs décennies vers une augmentation des amplitudes et de la variabilité thermiques, une modification des régimes des pluies et une fréquence accrue des événements extrêmes. Les travaux scientifiques disponibles indiquent que ces effets devraient s’accentuer à l’avenir. L’agriculture et la forêt seront au premier plan et les acteurs doivent dès aujourd’hui envisager des stratégies d’adaptation. Prises en charge par les pouvoirs publics, des réflexions ont débouché en 2011, en France, sur un premier Plan national d’adaptation au changement climatique. Face à la complexité de ce sujet et aux fortes incertitudes qui l’entourent, le Centre d’études et de prospective (CEP) du ministère de l’Agriculture a lancé la prospective Agriculture, forêt, climat : vers des stratégies d’adaptation (AFClim). Cet exercice, qui réunit une vingtaine d’experts, vise à explorer différentes voies d’adaptation face au changement climatique, en tenant compte d’évolutions d’ordres technique et agronomique, mais aussi économique et organisationnel. La prospective invite ainsi les acteurs à se projeter dans l’avenir pour mieux anticiper les défis de demain et les évolutions de la politique publique.

Analyse n°62

Agriculture, forêt, climat : vers des stratégies d’adaptation - Résultats clés de la prospective AFClim (PDF, 574.94 Ko)

Très dépendantes des conditions et des cycles naturels, l’agriculture et la forêt sont particulièrement exposées au changement climatique. L’adaptation de ces deux secteurs aux évolutions du climat est donc un défi majeur. Si la prise de conscience de la réalité du changement climatique s’est étendue, elle pèse encore peu dans les décisions face aux enjeux de court terme. Or, certaines voies d’adaptation demandent à être anticipées dès aujourd’hui pour pouvoir être développées demain. Dans ce contexte, le Centre d’études et de prospective (CEP) a conduit un exercice de prospective (AFClim), en vue d’analyser les phénomènes en cours et d’imaginer des pistes d’adaptation possibles. Ce document présente quelques résultats clés issus du rapport complet de ce travail, publié en septembre 2013.

Rapport

Agriculture, Forêt, Climat : vers des stratégies d’adaptation (PDF, 3.14 Mo)

Exposé AFClim - séminaire de restitution du 17 septembre 2013 (PDF, 2.46 Mo)

Contacts :
Pierre Claquin
Noémie Schaller
Clément Villien

Voir aussi