Un laboratoire vivant d’agro-écologie à l’échelle d’un territoire
14/03/2017
Crédit ci-après
©Christophe Maître / Inra
C’est parti ! Depuis le premier mars 2017, les partenaires fondateurs du Laboratoire d’Innovation Territorial grandes cultures en Auvergne ont signé le contrat de consortium qui concrétise leur collaboration. Ce projet pilote de « laboratoire vivant », initiative inédite dans le monde agricole français, rassemble 7 partenaires de recherche et développement autour des grandes cultures sur plus de 200 000 hectares, la Limagne-Val d’Allier.

Constitué comme un espace d’innovation ouverte, le LIT, laboratoire d’innovation territorial grandes cultures en Auvergne, se veut un accélérateur de solutions innovantes pour et avec les agriculteurs. « Le LIT propose une approche inédite, qui repose sur 3 piliers :

  • le premier pilier est de mettre l’agriculteur au centre. L’agriculteur exprime ses attentes, propose des idées, est associé aux échanges avec les experts et participe activement aux essais.
  • le second pilier est de raisonner à l’échelle d’un territoire de 200 000 ha et de ses agriculteurs.
  • le troisième pilier est d’impliquer tous les acteurs, qu’ils soient publics ou privés, professionnels ou citoyens. Nous, agriculteurs de la Coopérative Limagrain, nous souhaitons être les acteurs d’une nouvelle ambition agricole et oeuvrer pour une performance durable de nos exploitations. » précise Sébastien Vidal, agriculteur et Administrateur de la Coopérative Limagrain qui porte le projet LIT.

Agriculteurs, acteurs de la recherche, de la formation et du développement, petites et grandes entreprises, représentants de l’Etat, collectivités territoriales et associations citoyennes se mobilisent autour de ce « laboratoire vivant ». Un large réseau de partenaires expérimentateurs (agriculteurs, instituts de recherche, lycées agricoles) (1) mettra en oeuvre les expérimentations en conditions réelles sur l’ensemble du territoire. Par une démarche d’innovation ouverte et participative, ce LIT ambitionne de faire de son territoire une zone d’excellence en grandes cultures pionnière en Europe.

(1) Les 7 partenaires : La Coopérative Limagrain, porteur du projet, le pôle de compétitivité Céréales Vallée, animateur du projet, l’Inra, Irstea, la Chambre régionale d’agriculture Auvergne-Rhône-Alpes, ARVALIS-Institut du végétal et VetAgro Sup

Un laboratoire vivant autour des pratiques d’élevage durable

Depuis le 1er mars 2017, un protocole d'accord a été signé entre les partenaires du projet pilote de Laboratoire d’Innovation Territorial « Ouest Territoires d’Elevage » (2). L’ambition du LIT est de développer des filières animales et des marchés de produits animaux promouvant l’exemplarité de ses élevages et de ses territoires en matière de conditions d’élevage. Pour Jean-François Appriou, Administrateur à la coopérative Triskalia : « Face aux difficultés auxquelles sont confrontées les filières animales de l'Ouest, le LIT offre une opportunité de co-construire des innovations (agronomiques ou zootechniques, techniques, numériques, organisationnelles ou encore liées aux produits), de les tester dans des exploitations et de les diffuser dans un maximum d’élevages répartis sur tous les territoires de l’Ouest de la France. »

(2) Trois coopératives (Agrial, Terrena et Triskalia) - Le pôle de compétitivité Valorial - Les trois chambres régionales d'agriculture de Bretagne, Normandie et Pays de la Loire - Les trois instituts techniques agricoles du domaine animal : Institut de l'Elevage pour les ruminants, Ifip-Institut du porc et Itavi pour les volailles – Des acteurs de la recherche et de l'enseignement supérieur agronomique et vétérinaire implantés dans l'Ouest : Inra, Irstea, Agrocampus Ouest et Oniris et la chaire d’Agriculture Ecologiquement Intensive.

Voir aussi