Rencontre de Stéphane Travert avec les ministres de l’Agriculture espagnol et portugais sur l’avenir de la PAC, l’agriculture des Régions ultrapériphériques de l’UE et la filière banane
17/01/2018
Crédit ci-après
© Min.Agri.Fr
Le ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation et ses homologues espagnols et portuguais se sont réunis le 15 janvier 2018 à Santa Cruz de Tenerife (Canaries) pour échanger sur l’avenir de l’agriculture dans les Régions ultrapériphériques de l’Union européenne (RUP).

Stéphane Travert et ses homologues ont souligné l’importance que les trois pays accordent aux régions ultrapériphériques et à leur principal instrument de soutien européen, le POSEI (Programme d’options spécifiques à l’éloignement et l’insularité), qu’ils souhaitent pérenniser dans le cadre des réflexions sur la future programmation européenne après 2020.

L’accent a été mis sur la nécessité de disposer d’un ensemble de mesures spécifiques visant à apporter un soutien efficace et adapté à l’agriculture des RUP, y compris en faveur des productions agricoles locales.

À l’occasion de cette rencontre, à laquelle ont participé des représentants des principales organisations professionnelles des Canaries, de Madère, de Guadeloupe et de Martinique, et de l’Association des Producteurs Européens de Banane (APEB), les ministres ont décidé de mettre en place un "Comité Mixte Banane". Ce Comité permettra aux trois pays de travailler ensemble et de manière régulière pour améliorer l’avenir des filières banane française, espagnole et portugaise. La première réunion du Comité Mixte Banane se tiendra à Paris au second semestre 2018.

En outre, les ministres des trois pays ont saisi l’occasion de cette rencontre pour partage de vues sur la future réforme de la PAC et la procédure ouverte par les autorités américaines contre les exportations espagnoles d’olives de table, sur lesquels ils ont constaté une large convergence de positions.

À télécharger

Déclaration des ministres de l'Agriculture d'Espagne, de France et du Portugal sur la mise en place d'un "Comité Mixte Banane" (PDF, 710 Ko)