Quelle ambition pour la filière betterave-sucre française dans la perspective de la fin des quotas européens ?
28/09/2015
Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt/CGAAER : Serge Lhermitte et Thierry Berlizot - Rapport n° 15016
La réforme qui prendra effet en 2017 pour le secteur sucrier européen marquera la fin d’un système de quotas qui existe depuis 1968. Elle alignera le secteur sucrier sur les autres secteurs agricoles de l’UE en terme de libéralisation du marché. Cette réforme décidée en 2013 et anticipée depuis plusieurs années par la plupart des acteurs concernés, et en particulier les industriels sucriers français, va entraîner une évolution profonde du fonctionnement du marché intérieur européen, conduisant à réinterroger les pratiques et les stratégies de tous les acteurs concernés (planteurs, sucriers, utilisateurs de sucre) dans un contexte de concurrence fortement accrue.

Voir aussi