Qu'est ce qu'une culture intermédiaire à vocation énergétique?

Une culture intermédiaire à vocation énergétique (CIVE) est une culture implantée et récoltée entre deux cultures principales dans une rotation culturale. Les CIVE sont récoltées pour être utilisées en tant qu’intrant dans une unité de méthanisation agricole.

Ces cultures présentent un double avantage :

elles jouent un rôle de couvert végétal, ne laissant pas le sol nu pendant l’interculture ; elles permettent aux agriculteurs possédant un méthaniseur de sécuriser son approvisionnement en obtenant le substrat nécessaire sans avoir recours aux cultures énergétiques dédiées.

Les avantages agronomiques de CIVE en tant que cultures intermédiaires :

De nombreuses espèces peuvent être utilisées en tant que CIVE : vesce, avoine, phacélie, pois fourrager, seigle, trèfle, moutarde, etc.

En fonction de l’espèce, ou des espèces dans le cas de mélanges, les CIVE peuvent présenter plusieurs avantages agronomiques :

  • limitation du lessivage des nitrates ;
  • structuration du sol ;
  • lutte contre les adventices (compétition pour les ressources) ;
  • lutte contre certaines maladies de la culture principale, si l’association des deux cultures est favorable ;
  • préservation des populations d’abeilles, en cas de plantes produisant du nectar.

L’utilisation des cultures intermédiaires à vocation énergétique en méthanisation :

Les CIVE peuvent devenir un substrat intéressant en méthanisation grâce à leur fort potentiel méthanogène, compris entre 100 et 300 Nm3CH4/tMS (*), selon l’espèce utilisée, tout en permettant de limiter le recours aux cultures énergétiques dédiées.

(*) Nm3CH4/tMS : normo mètre cube de méthane par tonne de matière sèche.

Voir aussi