Les États généraux de l'alimentation

Vrac, l'association qui facilite l'accès au bio

Rendre accessible aux populations les plus précaires des produits sains et de qualité, une jolie utopie ? C'est pourtant le défi relevé depuis 3 ans par l'association Vrac dans une douzaine de quartiers populaires de la métropole lyonnaise. Un modèle d'économie solidaire qui commence à faire son chemin dans d'autres agglomérations...
23/10/2017
Info +

Rentabilité et débouchés pour les élevages de porcs bio

« L’élevage de porcs bio affiche une belle rentabilité, avec des prix élevés et contractualisés par l’aval sur dix ans ». Témoignage d’Hervé Longy, président de la Fédération des éleveurs bio et directeur de l’exploitation du lycée agricole de Naves en Corrèze.
23/10/2017
Info +

Contractualisation : du temps et de la confiance

En 2015, avec la crise de l'élevage, plusieurs acteurs de la transformation et de la distribution ont fait le choix de la contractualisation avec les éleveurs. Démarche peu connue des consommateurs, la contractualisation contribue à l’émergence de relations commerciales confiantes et apaisées entre les acteurs de la chaîne alimentaire : le producteur et l'acheteur.
19/10/2017
Info +

#EGalim : Lutter contre le gaspillage alimentaire

« Lutter contre le gaspillage alimentaire », un sujet qui mobilise toujours autant le grand public que les professionnels désormais engagés dans la mise en place d’un nouveau pacte sur la période 2017-2020.
17/10/2017
Info +

#EGalim : Lutter contre l’insécurité alimentaire

« Lutter contre l’insécurité alimentaire : comment s’assurer que chacun puisse avoir accès à une alimentation suffisante et de la qualité en France et dans le monde ? ». Vaste sujet qui en dépit de sa complexité sera abordé à la fois au niveau national et international.
16/10/2017
Info +

Avec Le Carillon, des commerçants engagés dans la solidarité alimentaire et la lutte antigaspi

Depuis janvier 2016, le projet Le Carillon aide les sans-abri en s'appuyant sur un réseau de commerçants prêts à leur rendre des petits services du quotidien : recharger son téléphone, se laver les mains, accéder au wifi, mais aussi lire des journaux… ou encore manger un bon plat chaud. Sur les 600 commerçants du réseau, environ un tiers offrent des services liés à l'alimentation.
16/10/2017
Info +

Pages