L’avenir du bassin allaitant en Saône-et-Loire : un exemple de prospective agricole territoriale - Analyse n°35
©Xavier Remongin/Min.Agri.Fr

Le contexte de développement des différentes filières agricoles est de plus en plus marqué par des incertitudes d’ordre macro-économique, que l’on considère l’évolution des marchés, les politiques communautaires ou internationales (OMC). Dans ce contexte, les acteurs intervenant à des niveaux infra-nationaux ont souvent le sentiment d’être en partie dépossédés de leur avenir, qui peut sembler surdéterminé par des choix s’opérant à Bruxelles, Genève ou Chicago.
Les exercices de prospective de filières territorialisées qui se développent depuis plusieurs années (exercices impliquant FranceAgriMer ou l’Inra par exemple) visent à faire ressortir les marges de manoeuvre qui existent à ces niveaux. En 2009-2010, les acteurs du bassin allaitant de Saône-et- Loire (premier département pour le cheptel) se sont lancés dans une telle démarche.
Cette note vise à présenter cette prospective et à en faire ressortir les principaux enseignements. Elle illustre l’importance de sortir d’une stricte problématique de prévision : en envisageant une pluralité de futurs possibles, l’approche prospective permet d’enrichir les stratégies opérationnelles.

L’avenir du bassin allaitant en Saône-et-Loire : un exemple de prospective agricole territoriale (PDF, 506.69 Ko)

Les notes d’Analyse présentent en quatre pages l’essentiel des réflexions sur un sujet d’actualité relevant des champs d’intervention du ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt. Selon les numéros, elles privilégient une approche prospective, stratégique ou évaluative.