La lavande, emblème de la Provence
Sur la route qui nous mène vers notre destination finale, on en profite pour humer la merveilleuse odeur des champs de lavande. Et nous arrivons à point car début août, c'est le top départ de la récolte de la lavande. Production emblématique française, la lavande fait la fierté de la Provence. Zoom sur la production de cette illustre plante aromatique.

La lavande évoque à chacun des souvenirs familiers. Cette labiée aromatique, déjà distillée au XVIe siècle, a vu son utilisation et sa production s'intensifier au cours du XIXe et du XXe siècle avec le développement de l'industrie du parfum à Grasse (Alpes-Maritimes ).

Elle pousse naturellement entre 600 et 1 400 mètres d'altitude.

Parfums et huile essentielle

La lavande est principalement utilisée dans la fabrication de parfums et d'huile essentielle. En effet, après avoir été récoltées, séchées et pré-fanées, les fleurs de lavande sont envoyées à la distillerie pour en extraire l'huile. En moyenne, un hectare de lavande produit environ 15 kg d'huile essentielle.

La qualité « Huile essentielle de lavande de Haute-Provence » ou « Essence de lavande de Haute-Provence » est reconnue et garantie par une AOP (Appellation d'Origine Protégée).

Une concurrence accrue

La lavande française est de plus en plus concurrencée par les pays à faible coût de main d’œuvre comme la Bulgarie (premier producteur mondial) et la Chine. Elle doit également faire face à des maladies comme le dépérissement qui ravage des hectares de production.

Quelques chiffres

La culture de lavande couvre plus de 4 000 ha et produit annuellement 84 tonnes d'huile essentielle (source CIHEF - données 2016), dont environ 19 tonnes d' «Huile essentielle de lavande de Haute-Provence » ou « Essence de lavande de Haute-Provence ».

L'aire géographique de l'AOC "Huile essentielle de lavande de Haute-Provence" concerne quatre départements (Alpes de Haute Provence, Hautes Alpes, Drôme et Vaucluse).

Lavande et lavandin

La lavande est souvent confondue avec le lavandin. A la différence de la lavande, le lavandin est stérile et se multiplie uniquement par bouturage. Ses épis sont fournis et réguliers. Le lavandin est très cultivé, car il donne de bons rendements et pousse à plus basse altitude. Moins coûteux et plus abondant, 1 hectare de lavandin produit environ 100 kg d'huile essentielle.

 

La recette : gratin d'abricots à la lavande par le Chef Cyril Lignac

Le chef étoilé Cyril Lignac vous propose une astuce pour sublimer le gratin d’abricots à la lavande. Pour cette recette, achetez des abricots du Roussillon qui sont certainement parmi les meilleurs et ne sont pas acides. Personnellement lorsque je fais un gratin de ce type, j’ajoute de la poudre de pistache qui se marie très bien avec l’abricot. Ayez la main légère avec la lavande qui dénaturerait votre gratin.

8 beaux abricots pas trop mûrs
 4 tiges de lavande
 2 œufs + 1 jaune
30  g de beurre
20  cl de crème liquide
3  c. à soupe de miel de lavande

Versez la crème dans une petite casserole avec les pétales de lavande détachées des tiges, portez à frémissement et retirez du feu. Couvrez et laissez infuser 1 heure.

Préchauffez le four à th. 4 – 120 °C. Lavez et séchez les abricots. Ouvrez-les en deux et dénoyautez-les. Chauffez le beurre dans une poêle avec 2 cuillerées à soupe de miel de lavande et faites revenir les oreillons d’abricots 1 minute de chaque côté. Disposez-les dans 4 plats à œuf individuels.

Fouettez les œufs et le jaune avec le miel restant et la crème filtrée jusqu’à ce que le mélange devienne mousseux. Transvasez le mélange dans les plats à gratin et enfournez pour 15 minutes, la crème doit être légèrement gratinée. Servez tiède ou froid.

 

Voir aussi