La bioéconomie à l’AG du CGAAER d’octobre

crédit ci-après
© agriculture.gouv.fr
L’assemblée générale du CGAAER du 4 octobre 2017 a été consacrée à la bioéconomie, l’économie de la production et de la transformation de la biomasse, primaire ou recyclée, pour produire des matériaux, molécules et énergies biosourcés, en plus des produits alimentaires, ainsi que des services écosystémiques. Cette économie de substitution sobre et durable, alternative à l’économie fossile, contribue fortement à l’atténuation climatique tout en créant des emplois dans nos territoires.

C’est cette perspective qu’André-Jean Guérin, « Décarbonons l'Europe », a présentée à l’échelle mondiale, et dont le chercheur Hugo Valin (International Institute for Applied Systems Analysis – Autriche) a montré la complexité à travers l’exercice de modélisation indispensable pour rationaliser les débats sur des enjeux capitaux pour l’humanité.

A l’échelle de l’exploitation agricole, la bioéconomie est aussi porteuse de valeur ajoutée selon Rémi Haquin, (agriculteur, président d'Adivalor) qui a conclu en faveur de la mise en œuvre de la stratégie nationale de la bioéconomie présentée en conseil des Ministres par le ministre de l’Agriculture en début d’année.


Logo abonnementS'abonner à La lettre du CGAAER