Le plan Écophyto, pour réduire l’utilisation des produits phytosanitaires en France
©Pascal Xicluna/Min.Agri.Fr

26 octobre 2015: le gouvernement présente la nouvelle version du plan Ecophyto

Écophyto, qu’est-ce que c’est ?

  • Un plan qui vise à réduire progressivement l’utilisation des produits phytosanitaires (communément appelés pesticides) en France tout en maintenant une agriculture économiquement performante.
  • Une initiative lancée en 2008 à la suite du Grenelle Environnement. Le plan est piloté par le Ministère de l’agriculture, de l’agroalimentaire et de la forêt.
  • Des acteurs mobilisés : depuis 2008, agriculteurs, chercheurs, techniciens des chambres d’agriculture ou des instituts techniques ont déjà engagé de nombreuses actions pour tenter d’atteindre cet objectif.

Plus et mieux

Le principal défi d’Ecophyto est de diminuer le recours aux produits phytosanitaires, tout en continuant à assurer un niveau de production élevé tant en quantité qu’en qualité :
La France doit produire mieux en réduisant la dépendance des exploitations aux produits de protection des plantes.

Ecophyto, comment ça marche ?

Une batterie d’outils
Pour y parvenir, toute une batterie d’outils a été mise en place comme par exemple :

  • la formation des agriculteurs à une utilisation responsable des pesticides : le certiphyto (certificat individuel produits phytopharmaceutiques),
  • la création d’un vaste réseau de fermes pilotes pour mutualiser les bonnes pratiques,
  • la mise en ligne dans chaque région, de bulletins de santé du végétal qui alertent les producteurs sur l’arrivée des parasites,
  • un programme de contrôle de tous les pulvérisateurs qui sont utilisés pour l’application des produits phytosanitaires.

Ecophyto, qui fait quoi ?

  • L’Etat est fortement impliqué :
    • il pilote l’ensemble du plan et coordonne les actions engagées,
    • plus de 300 agents sur l’ensemble du territoire contrôlent l’utilisation des pesticides pour assurer aux consommateurs un niveau optimal de qualité et de sécurité sanitaire des aliments.
  • Tous les utilisateurs de produits phytosanitaires sont mobilisés sur le territoire métropolitain et dans les DOM. 
  • Les jardiniers amateurs et les responsables de collectivités, comme les mairies ou les services départementaux qui gèrent l’entretien des routes participent aux actions.
 

Pour en savoir plus

Voir aussi