Une première étape d'accompagnement de la transformation agricole
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

L’agriculture, l’agroalimentaire, les secteurs de la forêt et du bois, la pêche et l’aquaculture constituent, ensemble, un pan stratégique de l’économie française. Mais ces secteurs doivent s’engager dans un processus de transformation en profondeur pour faire face aux défis majeurs auxquels ils sont confrontés.

Ces défis sont de nature tant économique et sociale (perspectives d’activité, ambition de leadership européen, renforcement du positionnement international) qu’environnementale et sanitaire (transition écologique, changement climatique, maîtrise des risques sanitaires).

Le Grand plan d’investissement (GPI) annoncé par le Gouvernement comprend un volet spécifique consacré aux secteurs de l'agriculture, de l'agroalimentaire, de la forêt et du bois, de la pêche et de l'aquaculture.

Le budget 2018 du ministère de l’Agriculture et de l’Alimentation va contribuer, avec la mobilisation de cofinancements communautaires et en complémentarité avec d'autres instruments financiers, à ce volet du Grand plan d’investissement. À cet effet, une attention particulière sera portée au ciblage des dispositifs de soutien à l’investissement et des mesures agroenvironnementales et climatiques, afin d’en améliorer l’efficacité au service des objectifs de transformation des modèles agricoles.

Quatre objectifs principaux sont identifiés à ce stade :

  • accélérer l’adaptation des outils et le changement des pratiques ;
  • relever les défis du changement climatique ;
  • renforcer la compétitivité de l’aval, agroalimentaire et non agroalimentaire, et la structuration des filières ;
  • renforcer le soutien à la recherche et l’innovation.

Ces objectifs ont vocation à être discutés, enrichis et complétés lors des États généraux de l’alimentation (EGA), dont un atelier est consacré aux investissements, à l’accompagnement du changement et à la recherche.

5 md€ sont prévus au total sur cinq ans pour accompagner le processus de transformation agricole vers une plus grande performance économique, sociale, environnementale et sanitaire.

Le volet agricole du Grand plan d’investissement sera présenté dans sa globalité d’ici à la fin d’année 2017 pour une mise en œuvre effective dès le début de l’année 2018.