Tables rondes conviviales en Pays de la Loire
Projections de films, débats, témoignages... le programme de la Nuit de l'agro-écologie a été riche en Loire-Atlantique. Résumé de quelques événements la soirée du 23 juin.

En Mayenne, découverte des pratiques de l'agro-écologie

A la maison des agriculteurs de Laval (50), la soirée a réuni une vingtaine de personnes. Les témoignages des agriculteurs ont suscité de nombreux échanges constructifs dans la salle.

Au programme :  une soirée débat autour des pratiques agro-écologiques en élevage. Un film illustrant les principes de l'agro-écologie ainsi que des actions menées par le groupement des agriculteurs (GIEE) d'Elroc a été projeté. L'occasion pour les professionnels de partager leur expérience sur la manière dont ils ont valorisé leur prairie, installé un pâturage tournant, etc.

Film-débat en Loire-Atlantique

Une trentaine de personnes se sont réunies le 23 juin autour du thème de l'installation des jeunes en agro-écologie au café Le Gourguenez, à la Grigonnais (44). Le court-métrage "On récolte ce que l'on sème" de Camille Lévêque, lauréate du festivale Alimenterre a été projeté. Le film a même été projeté une seconde fois et la réalisatrice a répondu aux nombreuses questions des spectateurs.

Une table ronde s'est ouverte sur le thème : quelle possibilité de mettre en pratique l'agro-écologie pour les jeunes installés ? Deux jeunes installés en maraîchage bio, et en céréales avec transformation, ainsi qu'une éleveuse de bovins laitiers membre du GIEE de Nozay ont apporté leur témoignage. La discussion s'est engagée autour des difficultés que présente l'installation en agriculture et de l'évolution vers des pratiques agricoles plus vertueuses. Les échanges se sont poursuivis de manière informelle autour de produits locaux.

Echanges constructifs en Vendée

Dans le cadre de la Nuit de l'agro-écologie, trois soirées ont été organisées au sein de l'APAD (Association pour la Promotion d'une Agriculture Durable) Centre-Atlantique.

À Xanton Chassenon (85), habitants et élus de la commune se sont réunis au café Kikafé autour de la thématique de l'agriculture de conservation. Plusieurs personnes ont témoigné sur les risques d'érosion et l'impact de l'agriculture de conservation des sols sur l’environnement. Cette soirée a également été l'occasion de présenter la journée bilan du CASDAR (compte d’affectation spéciale « développement agricole et rural) le 10 novembre prochain. Elle s'intitulera « mobilisation collective pour l’agro-écologie » et se déroulera dans la commune.

À Luçon (85), une petite vingtaine de participants ont discuté autour des activités du GAEC (groupement agricole d'exploitation en commun) local et  l'agriculture de conservation des sols. Grâce à la projection d'un film de l'APAD et de témoignages d'agriculteurs, cette soirée a permis de comprendre les principes de cette agriculture qui  maintient des sols vivants, riches en biodiversité et qui ont un potentiel de production important.

La rencontre à Grobreuil (85) a été consacrée à l'agriculture de conservation des sols en élevage laitier en zone de bocage. L'occasion de présenter l'agroforesterie et les bénéfices des culltures fouragères. Au programme : l'autonomie des protéines et les risques érosifs. Un verre de l'amitié a clôturé la soirée et a permis d'échanger autour de méthodes qui assurent la protection de l'environnement et une bonne production.

Voir aussi