Pêche et aquaculture

Stéphane Travert salue la décision européenne ré-autorisant la capture d’un bar par jour et par personne pour la pêche récréative du bar

« Je me félicite de l’adaptation des mesures de gestion pour la pêche récréative. J’ai moi-même demandé cette adaptation à la Commission européenne dès la publication en juin dernier de l’avis du CIEM », a déclaré le ministre de l'Agriculture et de l'Alimentation après la décision du Conseil des ministres européens en date du 27 septembre.
01/10/2018
Presse

Filière algues : le savoir-faire français intéresse l'Arabie saoudite

Les Saoudiens souhaitent développer leur propre filière de production et de valorisation des algues. Ça, c'est la demande. Les entreprises françaises ont un certain savoir-faire en la matière. Ça, c'est l'offre. Comment faire se rencontrer les deux ? C'était la mission de Wilfrid Fousse, conseiller aux affaires agricoles à l'ambassade de France en Arabie saoudite de 2014 à 2018.
17/09/2018
Info +

Coquille Saint-Jacques : Stéphane Travert regrette l’absence d’accord entre professionnels

Stéphane Travert, ministre de l’Agriculture et de l’Alimentation, prend acte de l’échec des pêcheurs à trouver un accord pour cette campagne de pêche à la coquille Saint-Jacques. Il regrette que les professionnels anglais et français n’aient pas réussi à trouver un consensus pour l’exploitation durable de la coquille Saint-Jacques en baie de Seine.
12/09/2018
Presse

Ô'Poisson, la poissonnerie 2.0

Se faire livrer en deux clics des produits de la mer à domicile ? Rien d'étonnant pour la poissonnerie en ligne Ô'Poisson qui, depuis 3 ans, envoie des colis de poissons frais, coquillages, crustacés et conserves artisanales dans toute la France. Une histoire de famille – et de course contre la montre – qui nous emmène des côtes du Grand Ouest jusqu'à votre boîte aux lettres !
31/07/2018
Info +

Aquaculture : truites, algues et coquillages, l'équation vertueuse de Symbiomer

Combiner l'élevage de poissons à la culture d'algues et de coquillages, cette méthode naturelle permet de réduire l'impact environnemental de l'élevage en transformant ses déchets en ressources pour des espèces filtreuses cultivées à proximité immédiate. Une équation vertueuse testée au large de l'île de Bréhat, par une jeune start-up bretonne, Symbiomer.
01/07/2018
Info +

Pages