Panier de saison d’avril : les produits du printemps
Le retour du printemps marque le début d’un nouveau cycle dans l’agriculture. Les jours rallongent et les températures augmentent. Des fruits et légumes printaniers arrivent à maturité et accompagnent viandes, poissons et fromages du moment. Manger de saison, c’est soutenir l’agriculture française.

Légumes

Le radis long rose et blanc est une spécialité française. Le rond rouge, dit radis cerise, est plus croquant. Quant au radis noir, plus relevé, émincez-le dans du petit suisse avec de la ciboulette pour le déguster sur un toast grillé. La France est le 2e pays européen producteur de radis (45 366 tonnes en 2019).

L’asperge doit s’acheter très fraîche et perlée d’humidité naturelle. La blanche est fine en goût alors que la verte est plus prononcée et sucrée. Cuite à la vapeur, vous pouvez les savourer tiède avec une crème au vinaigre. 19 990 tonnes ont été produites en 2019, principalement dans les Landes, le Maine-et-Loire, la Gironde et le Gard.

Le rutabaga était très consommé durant les Première et Seconde Guerres mondiales, car il se cultive facilement et se conserve longtemps une fois récolté. Son goût est un mélange entre le navet, le céleri-rave et le chou. Ce légume ancien est de retour sur les étals, alors essayez-le !

Fruits

Le kiwi, originaire de Chine, est aussi appelé « poire des singes » en raison de son succès auprès de ceux-ci. Autrefois fruit exotique, il est désormais cultivé en France. Dans les Landes, le kiwi de l’Adour IGP (Indication géographique protégée) et Label rouge est bien équilibré en sucre et acidité. 55 826 tonnes de kiwi ont été récoltées en France en 2019.

La rhubarbe est riche en calcium (un taux record dans le monde végétale). Peu calorique, n’hésitez pas à la compoter dans du sucre avant d’en faire une tarte ou un flan aux œufs.

Si l’avocat est le plus souvent cuisiné comme un légume, il est bien un fruit au sens botanique du terme. Sa chair crémeuse et suave s’accommode d’ailleurs très bien en dessert, par exemple avec de la meringue et un granité de thé. 2 082 tonnes ont été produites en 2019 dans les départements d’outre-mer (DROM) et en petite quantité en régions Corse et PACA.

Poissons

Le merlan est présent dans toutes les eaux de l’Europe, mais particulièrement dans les eaux froides de l’Atlantique et de la Manche. Long de 25 à 40 cm, son dos est gris verdâtre et son ventre blanc argenté. Ses filets délicats exigent une cuisson rapide et simple : 5-6 minutes au four ou à la poêle. 4 691 tonnes ont été pêchées en 2020.

L’araignée de mer est un crustacé appartenant à la famille des crabes, parmi les 7 000 espèces recensées dans le monde. Elle se trouve le long des côtes bretonnes et normandes. Sa chair est aussi fine que celle du homard. 1 249 tonnes ont été vendues dans les criées françaises en 2020.

Viande

Le chevreau est une viande tendre plus douce que l’agneau. Il est nourri 3 mois exclusivement au lait. Le cabri, à la chair affirmée, est un chevreau plus âgé qui a commencé à brouter du foin de prairie.

Les chevreaux issus d’élevages français sont repérables au logo « Viande de chevreau française », qui garantit l’origine et la traçabilité grâce à un cahier des charges et des contrôles rigoureux.

Le collier, le carré de côtes ou l’épaule avec l’os apporteront une consistance aux plats mijotés comme une blanquette à la crème d’oseille, ou un tajine aux pruneaux et courge rôtie.

Fromages

La Tome des Bauges AOP (avec un seul « m ») vient du patois savoyard « toma » qui signifie « fromage fabriqué dans les alpages ». Elle est fabriquée à partir du lait de vaches tarentaise et abondance, de bonnes marcheuses aptes à brouter dans les alpages d'altitude du massif des Bauges, à cheval sur les départements de la Savoie et de la Haute-Savoie. Sa pâte jaune ivoire a le goût des fleurs de montagne.

Le Brillat-Savarin IGP au lait de vache est un fromage enrichi en crème. Sa saveur est délicatement salée et légèrement acide avec des arômes de beurre, de noisette et de champignon. 1 400 tonnes sont produites par an en Bourgogne-Franche-Comté et en Île-de-France.

La Tomme des Pyrénées IGP au lait de vache est confectionnée en fruitière dans les Pyrénées-Atlantiques, les Hautes-Pyrénées et l’Ariège. La meule cylindrique et rebondie de couleur orangée peut être affinée pendant un an. La filière représente 500 éleveurs et une production de 2 500 tonnes annuelles.
 

Les autorités sanitaires recommandent aux populations fragiles de ne pas consommer de lait cru ni de fromages au lait cru. Ces préconisations concernent :

  • les jeunes enfants, et particulièrement ceux de moins de 5 ans ;
  • les femmes enceintes ;
  • les personnes immunodéprimées, c'est-à-dire les personnes déjà malades, très fatiguées voire hospitalisées.

Plus d'infos ici

 
Sources : Agreste, FranceAgriMer, Institut national de l’origine et de la qualité, www.fromages-aop.com, www.lesfruitsetlegumesfrais.com, Interbev, www.tome-des-bauges.com, Institut Régional de la Qualité Alimentaire d'Occitanie (Irqualim), asperges-de-france.fr.

Voir aussi