Panier de janvier - Quels sont les produits du début d'année ?

Fromages, fruits et légumes, produits de la mer... Janvier marque le retour des produits d'hiver. Manger de saison, c’est respecter la biodiversité des espèces, préserver la nature et être acteur de la transition agroécologique.

Fromages

En janvier, la saison des fromages d'hiver se poursuit. En voici quelques uns.

La Tomme des Pyrénées IGP (Indication géographique protégée) se présente sous deux formes. Croûte noire ou dorée, son goût varie. La durée d'affinage est plus longue pour la deuxième, ce qui apporte un goût plus prononcé. Ce fromage est fabriqué avec du lait de vache pasteurisé.

Originaire du nord de la France, la Boulette d'Avesnes est composée de pâte de Maroilles AOP. On l'agrémente de différents condiments : estragon, poivre, persil. De forme conique, elle peut être aussi bien fermière qu'industrielle.

La cancoillotte est l'un des fromages les plus crémeux à déguster en hiver. Fabriquée en Franche-Comté, elle se présente sous forme de pot, pour conserver son caractère coulant. Son nom dérive du franc-comtois « coille » qui signifie « cailler ».

Les autorités sanitaires recommandent aux populations fragiles de ne pas consommer de lait cru ni de fromages au lait cru. Ces préconisations concernent :

  • les jeunes enfants, et particulièrement ceux de moins de 5 ans ;
  • les femmes enceintes ;
  • les personnes immunodéprimées, c'est-à-dire les personnes déjà malades, très fatiguées voire hospitalisées.

Plus d'infos ici

Les produits de la mer

En hiver, certaines espèces peuvent être consommées sans menacer leur cycle de vie. Quelles sont-elles ?

Le carrelet ou plie est un poisson plat à la chair fine et parfumée. Il arrive à changer de couleur pour se fondre dans son environnement. On le trouve principalement en Atlantique. Pour une consommation crue ou peu cuite, veillez à le congeler à -18°C pendant sept jours au préalable.

Avec sa robe argentée, le merlan est un poisson délicat qui vit dans les fonds rocheux et caillouteux des eaux froides. Pour conserver sa texture moelleuse, il est conseillé de le cuire entier et avec sa peau.

Le cabillaud est l'un des poissons préférés des Français. En filet, il s'appelle encore « cabillaud ». Une fois salé, il devient « morue ». Sur les étals, un cabillaud frais a une peau brillante et toutes ses écailles.

Fruits

En hiver, il ne faut pas négliger les fruits et notamment les fruits exotiques produits dans les Départements et régions d'outre-mer (DROM) mais aussi en métropole.

Récoltée depuis des millénaires autour du bassin méditerranéen, la grenade est l’un des fruits les plus anciens. Depuis quelques années, une quarantaine de producteurs du sud de la France se sont lancés dans sa production. Le grenadier s’adapte facilement aux terrains agricoles du Gard, de l’Hérault et du Vaucluse.

Le kiwi français est cultivé dans trois régions (Aquitaine, Midi-Pyrénées, Rhône-Alpes). Sa production représente 63 174 tonnes par an (source : Interfel). Deux variétés produites en France ont obtenu un signe officiel de l'origine et de la qualité :

  • le kiwi de l’Adour, produit aux pieds de Pyrénées, fait l’objet d’une Indication géographique protégée (IGP) et d’un Label rouge ;
  • le kiwi Hayward bénéficie d’un Label rouge. Sa particularité est qu’il se conserve longtemps, ce qui en fait la variété la plus produite.

En Guadeloupe, Martinique, Guyane, à La Réunion et à Mayotte, la production de mangues représente 3 494 tonnes (source : Interfel). Il existe un très grand nombre de variétés. On retrouve sur nos étals l’Amélie, dépourvue de fibres ou encore la Mangue José, reconnaissable à sa couleur vert clair et son goût sucré.

Légumes

Quels sont les légumes à mettre dans son panier en janvier ?

Avec 24 542 tonnes d’épinards produites par an, l’Hexagone est le 1er producteur européen devant la Belgique et l’Italie (source : Interfel). On trouve des producteurs essentiellement en Bretagne, en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, et en région Centre Val-de-Loire. L’épinard est simple à cultiver et pousse en seulement quelques semaines.

La pomme de terre est le légume préféré des Français. Ils en consomment 27,5 kg par personne et par an (source : Interfel). Sept variétés sont distinguées par des signes de l'origine et de la qualité comme la pomme de terre de l'île de Ré (Appellation d’Origine Contrôlée (AOC) et Appellation d’Origine Protégée (AOP) ou encore la pomme de terre de Merville (IGP), originaire du Nord-Pas-De-Calais.

Les Français ont redécouvert le topinambour pendant la Seconde Guerre mondiale. Il revient aujourd’hui sur les étals dans la catégorie des légumes oubliés avec sa saveur sucrée et un arôme délicat proche de l’artichaut. On le retrouve sous plusieurs noms comme « l'artichaut de Jérusalem », « la truffe du Canada » ou encore « le soleil vivace ».

Voir aussi