Prix et marges dans la filière viande bovine (rapport préliminaire)
06/01/2011
Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires : Philippe Chalmin

Au début de 2011, la filière viande bovine est en crise, ce qui se concrétise par des manifestations souvent violentes et par la généralisation du désarroi des professionnels concernés : les producteurs se plaignent de la stagnation des prix à la production – en particulier pour les races allaitantes – depuis plus d’une décennie.

Les consommateurs trouvent la « viande rouge » de plus en plus chère et s’en détournent au profit d’autres modèles de consommation. Les industriels affichent des résultats médiocres et l’industrie de la viande présente un des taux de défaillance d’entreprise parmi les plus élevés de l’économie française. Enfin, les distributeurs sont confrontés à des problèmes de rentabilité de leurs rayons boucherie peinant en particulier à recruter un personnel qualifié. Cette crise générale est avant tout une crise de confiance provoquée par un sentiment d’opacité tout au long de la filière.

La mission de l’Observatoire de la formation des Prix et des Marges des produits alimentaires, dont il s’agit de la première étude après un mois d’installation, est d’expliquer dans la transparence la plus totale l’évolution des prix tout au long du cycle de vie des produits ainsi que la formation des principaux écarts ou marges brutes (...)

Rapport préliminaire Filière bovine de l'Observatoire de la formation des prix et des marges des produits alimentaires (PDF, 626.16 Ko)
Note d'orientation filière bovine (Philippe Chalmin) (PDF, 40.51 Ko)

Voir aussi