L'identification et la vaccination : des actes de prévention
L’identification de votre chien ou de votre chat lui confère une protection et répond à des obligations légales

L’identifier, c’est aussi le protéger

Identification


L'identification peut être faite selon deux méthodes :

  • par un tatouage de lettres et de chiffres sur la peau de la face interne du pavillon de l’oreille ou à l’intérieur de la cuisse ;
  • par une puce électronique de la taille d’un grain de riz, injectée sous la peau. Le code, composé de15 chiffres, pourra être lu grâce à un lecteur spécial et permettra l’identification de l’animal.

Quelle que soit la méthode, le principe est d’attribuer un numéro unique à votre animal et de l’enregistrer dans un fichier national avec vos coordonnées.
À partir de mai 2009, vous pourrez aussi vous connecter directement avec le fichier national des chiens ou des chats, pour signaler vous-même un nouveau numéro de téléphone, un changement d’adresse (même provisoire au moment des vacances), et aussi, malheureusement,
le décès d’un animal. Vous vous connecterez sur :

Chiens     Chats

Vérifiez la lisibilité de son tatouage et faites contrôler la lecture de la puce électronique par votre vétérinaire.

Protection

Donner une identité à votre animal c’est faciliter sa recherche en cas de perte et réduire les risques de vol, c’est aussi lui éviter l’euthanasie s’il est conduit en fourrière. Un animal identifié a 90 % de chances d’être rendu à son propriétaire contre 15 % seulement s’il ne l’est pas.

Obligation pour les chats et les chiens

  • Préalablement à leur cession : vente ou adoption.
  • Pour se rendre à l’étranger : détenir un passeport européen pour animal de compagnie sur lequel la vaccination antirabique devra être certifiée.

Sachez également qu’il existe un fichier européen permettant de retrouver votre animal égaré dans un pays de l’Union européenne : www.europetnet.com

Obligation particulière pour les chiens

  • Obligation particulière pour les chiens Les chiens considérés dangereux par la loi du 6 janvier 1999.
  • Tous les chiens, âgés de plus de 4 mois, nés après le 6 janvier 1999.
  • Ne pas faire identifier un chien constitue une infraction sanctionnée par une amende de 4e classe. (Article R.215-15 du Code rural).

La médaille accrochée au collier peut utilement compléter l’identification si vous y indiquez vos coordonnées.

La vaccination

La vaccination est la meilleure protection contre les maladies infectieuses. Elle stimule les défenses immunitaires de l’organisme et lui permet de résister aux bactéries et aux virus.

La vaccination nécessite des rappels

Toute vaccination nécessite plusieurs injections. Le protocole de vaccination peut dépendre des vaccins utilisés, des risques propres à chaque animal selon son mode de vie, ainsi que de la législation en vigueur. La première injection est généralement réalisée dès l’âge de 7 à 8 semaines. Des rappels réguliers sont nécessaires, quel que soit l’âge, pour maintenir l’immunité tout au long de la vie. Le vétérinaire vous conseillera sur le meilleur protocole adapté à votre animal.

La certification de la vaccination i

La vaccination est un acte médical réalisé sur l’animal par un vétérinaire qui établit un carnet de vaccination ou un passeport.

Seul le passeport européen permet de certifier la vaccination antirabique des chiens et des chats.

La vaccination des jeunes animaux

Les chiots et chatons cédés par les éleveurs ou les animaleries sont le plus souvent vaccinés et font l’objet d’une garantie après la vente. Ils ont reçu l’injection de primo-vaccination qui nécessite des rappels.
La vaccination est le meilleur moyen de protéger les jeunes animaux contre les maladies.

  • Les vaccinations sont souvent exigées pour les animaux laissés en pension ou en garderie afin d’éviter la contamination des autres pensionnaires.
  • En plus de la vaccination antirabique, certaines vaccinations peuvent être exigées dans certains pays. Demandez conseil à votre vétérinaire ou renseignez-vous auprès de l’ambassade concernée.

Voir aussi