L'enseignement agricole en Pays de la Loire !
Ce mois-ci, nous vous emmenons dans l’ouest de la France. Direction : les Pays de la Loire, grande région agricole, deuxième région française employant de la main d’œuvre salariée en production agricole. Zoom sur l’enseignement agricole ligérien.

 

Un secteur agricole dynamique

Les Pays de la Loire sont la 2ème région employant de la main d’œuvre salariée en production agricole, soit 11 200 employeurs et 80 600 salariés ce qui représente un tiers de l’emploi ligérien.

Petite région céréalière et forestière, la région Pays de la Loire est en revanche dans les premières régions françaises pour l’élevage et le végétal spécialisé :

  • Le végétal spécialisé : Horticulture (1ère région française),vergers de pommes (2ème région française), viticulture (4ème région française), plantes médicinales (1ère région française).

Le végétal spécialisé doit affronter une compétition mondiale sévère. Il bénéficie d’une vitalité régionale des entreprises que traduit l’implantation du pôle de compétitivité à vocation mondiale, Végépolys, basé à Angers.

  • L’élevage : Bovin lait (2ème région française), bovin viande (1ère région française) , porcs (2ème région française), volailles (2ème région française).

La dynamique d’installation y est très forte : 500 à 600 installations par an, ce qui en fait la 1ère région française depuis 3 ans.

A cette agriculture forte et globalement en bonne santé, répond une bonne implantation des industries agroalimentaires avec en particulier des sites d’abattage bovin très structurés et de très grande taille, mais également des grandes laiteries ainsi que de nombreuses PME.

La préoccupation environnementale est, de longue date, une préoccupation majeure dans les secteurs agricoles et forestiers. La région est au 1er rang national pour la production en agriculture biologique.

L’enseignement agricole à la rentrée 2013 en quelques chiffres :

De la 3ème au BTSA, l’enseignement agricole public des Pays de la Loire offre une palette étendue de formations dans de nombreux secteurs.

 

 

  • 18 500 élèves de la 4eme au BTSA, dans 96 établissements dont 82% scolarisés dans un établissement privé et 18% dans un établissement public.
  • Les 2/3 des élèves suivent un cursus professionnel, dans les secteurs de la production agricole, des services, de l’aménagement, de l’agroéquipement, du commerce, de l’agroalimentaire et de l’hippisme.
  • 54 % de filles.
  • 2 800 apprentis dans 10 CFA du CAPA au niveau ingénieur.

Ça bouge dans les établissements agricoles ligériens !

Pour le développement durable, les jeunes s’impliquent

Le jeudi 21 novembre 2013, les éco-délégués des lycées agricoles des Pays de la Loire se sont retrouvés au lycée de Pétré à Luçon pour leur 3ème rencontre régionale. Cinquante-deux jeunes de sept établissements étaient réunis.

Les éco-délégués sont des élèves volontaires qui sont chargés de mettre en place, dans leur lycée, des projets en faveur du développement durable et de la biodiversité. Ils ne sont pas délégués de classe, mais sensibilisent leur camarades au respect du développement durable. Et comme le dit Roman Philipps, en Capa équin au lycée de Pétré : "Être éco-délégué nous rend aussi plus attentif dans nos comportements personnels. Par exemple, on a réfléchi depuis le début d’année aux économies d’énergie, on veut promouvoir l’utilisation d’ampoules basse consommation, et personnellement je fais plus attention à éteindre la lumière, les écrans...  »

La rencontre avait pour but de favoriser les échanges et les rencontres entre les lycéens. Chaque groupe d’éco-délégué doit trouver un projet à mener pour l’année dans son établissement, puis réaliser une carte postale des actions effectuées. Le dépliant qui regroupera ces cartes sera un vecteur de transmission pour les années futures, des projets menés, de leurs difficultés et de leurs réussites.

Une expérience artistique avec art’ur

Tous les deux ans, le collectif art’ur définit une thématique de travail et se rapproche d’un partenaire culturel fortement implanté dans le territoire. Pour 2011-2013, art’ur questionne la cité et l’utopie. Comment mieux vivre ensemble ? Comment nos jeunes se projettent vers un avenir, et vers quel avenir ?

Huit ateliers ont été conduits avec des artistes. Les résidences ont abordé des medium différents : cinéma d’animation avec Samuel Yal, photographie avec Gregory Valton et Jean-Paul Senez, arts plastiques (détournement d’objets) avec Stéphane Vigny à Piacé le Radieux, et spectacle vivant (conte) avec Jérôme Aubineau. Le retentissement sur le territoire est fort : exposition régionale ‘Les jeunes ont du talent’, concours vidéo, valorisations locales de qualité, impact dans la presse régionale...

Par exemple, au lycée Bel Air de Fontenay-le-Comte, les élèves ont cherché à se construire un regard personnel sur les projets et les pratiques culturelles du "pays". Au programme : danses traditionnelles, exploration du bocage vendéen en roulottes pour réaliser des croquis, carnets de voyage…

En savoir plus sur le travail des élèves des différents lycées impliqués dans art'ur

Vous voulez en savoir plus sur l’enseignement agricole en Pays de la Loire ?

Le site de l'enseignement agricole public des Pays de la Loire

Retrouvez des informations sur l’enseignement agricole Pays de la Loire sur le site de la Direction régionale de l’alimentation, de l’agriculture et de la forêt.

Voir aussi