L'ananas victoria Label rouge de La Réunion
Xavier Remongin / agriculture.gouv.fr

L'ananas Victoria, plus petit que les ananas africains et sud-américains, présente une chair parfumée. Il est cueilli mûr et à point sur l’île de La Réunion, de décembre à janvier. Depuis 2006, il bénéfice d'un Label rouge. Ce signe atteste de ses qualités gustatives supérieures.

Le saviez-vous ? L’ananas est le fruit d’une plante herbacée de 50 cm de haut originaire d’Amérique du Sud. Le mot ananas signifie « parfumé » dans la langue parlée par les Indiens guaranis. Cultivé par les Amérindiens, il a été introduit en Europe par Christophe Colomb. Louis XIV essaya, sans beaucoup de succès, d’en faire cultiver dans les serres du château de Choisy-le-Roi (Val-de-Marne).

La production française d'ananas s'élève à 28 823 tonnes en 2019 (source : Agreste).

Avec son goût particulièrement sucré et fruité, la variété Victoria est considérée comme l'une des meilleures au monde. Elle a été introduite sur l’île de La Réunion en 1668 et présente une robe dorée et une chair d’un beau jaune brillant.

Comment bien le conserver ?

La saveur de ce fruit exotique risque de pâtir d’un long séjour dans un réfrigérateur. Il est conseillé de le garder deux jours à température ambiante. Un ananas entamé doit cependant être gardé au frais et protégé par un film alimentaire.

Voir aussi