La biodiversité, pourquoi est-ce important ?
Pascal Xicluna / agriculture.gouv.fr

La biodiversité est l’ensemble des milieux naturels et semi-naturels (bocages, pelouses, landes, zones humides....) et des êtres vivants qui sont extrêmement variés : animaux, végétaux, champignons, bactéries...

C’est le résultat de trois milliard d’années d’évolution, depuis l’apparition du premier organisme vivant sur Terre. De nombreuses espèces sont aujourd’hui menacées d’extinction et certaines ont déjà disparu : on dit que la biodiversité s’érode, et les activités humaines en sont en partie responsables. Or ces disparitions sont irréversibles, et les conséquences sont imprévisibles : la disparition des prédateurs (requins) entraîne la prolifération des proies (méduses), la diminution du nombre d’insectes et animaux pollinisateurs (abeilles, chauve-souris...) entraîne une baisse de la fécondation des plantes (qui produisent fruits, légumes, graines, huiles...).

La diversité des espèces permet aussi aux écosystèmes de mieux s’adapter aux changements de l’environnement (notamment climatique) et constitue donc une richesse pour tous les êtres vivants. Enfin, la biodiversité rend des services aux Hommes : approvisionnement en nourriture, filtration de l’eau, production d’oxygène...

Ces questions de protection de la biodiversité sont de plus en plus prises en compte par le monde agricole, à travers le choix des techniques culturales et des modes de production. Parmi les techniques allant dans ce sens, citons entre autres le non labour, l’utilisation d’ auxiliaires, le maintien de bandes enherbées et d’infrastructures agro -écologiques (mares, haies, arbres, murets...), la diversification des cultures, l’utilisation et la préservation de races animales ou variétés végétales menacées, la réduction de l’utilisation des produits phytopharmaceutiques...