INTERRUPTION DU SALON
De 1914 1922

Après deux éditions au Champ de Mars (1923 et 1924) va s'instaurer le règne de la Porte de Versailles que la seconde guerre mondiale interrompra de 1940 à 1950.

Pendant cette période (1923-1939), le Concours général connut un certain déclin et de plus, en 1938, il n'y eut pas de présentation d'animaux à la suite d'une grave épidémie de fièvre aphteuse.

Le Concours général reprend en 1951 pour sa 60ème édition. Il ne prit pas immédiatement son aspect définitif en raison de 10 ans d'interruption, de la dis-
parition d'un grand nombre des anciens organisateurs, de la nouveauté de beaucoup de problèmes et de la persistance de bien des séquelles de la guerre.

 

De cette époque à nos jours, une seule "infidélité" sera faite à la Porte de Versailles. En 1958, on a pensé que le Concours général devait se décentraliser en s'installant de temps à autre en province : ce fut Strasbourg.

Malgré cette tentative réussie, il fallut néanmoins, en raison des atouts que réunit Paris (emplacements, communica-
tions, équipement, hôtellier...) revenir Porte de Versailles.